Du Vent dans mes Mollets

9782357560178Du Vent dans mes Mollets, Mamz’elle Roüge et Raphaële Moussafir

J’ai découvert cette BD, adaptée d’un petit roman aux couleurs acidulées, par hasard. L’image était rigolote et j’avais adoré le roman.

Raphaële Moussafir, jeune comédienne, est l’auteur du roman du même nom, qu’elle a adapté au théâtre. Et je suis déçue parce que j’ai raté cette occasion de rencontrer une comédienne ultra vivante et naturelle. Un second opus a suivi peu de temps après sous le nom de Et les Araignées tricotent des pulls. Les deux romans sont formidables et déjantés à souhait. Dans cette BD, Raphaële Moussafir s’associe avec Mamz’elle Roüge, une jeune illustratrice pleine de talent. Mamz’elle Roüge est une dessinatrice hors pairs. Son dessin correspond tout à fait à l’acidité mais aussi à la douceur et au naturel de cette petite fille, Rachel. Je suis devenue une fan dès que j’ai ouvert la BD. C’est frais et c’est marrant! Tout ce que l’on espère en lisant cette BD, c’est qu’elles vont bientôt adapter le second roman. Je crois que c’est en projet…

En clair, c’est l’histoire de Rachel, 9 ans, qui nous raconte sa vie. Sa vie à l’école, avec ses copines, ses parents, sa grand-mère, et surtout sa psychologue. Tout ce petit monde est complètement barré et la petite Rachel ne sait plus où donner de la tête. Entre une nounou qui adore lui mordre les fesses au sortir du bain, une copine un peu péteuse, et des parents qui ne comprennent rien à rien, Rachel a du mal à trouver sa place. Alors, elle rêve et casse du sucre sur tout le monde. Sa pauvre psychologue en subit les conséquences et les bêtises de Rachel ne sont pas toujours des bêtises de petite fille…

Avec son franc-parler, Rachel nous rappelle notre enfance. Tout ce que l’on n’a pas pu dire en vrai, elle le crache. Cette chipie toute mignonne, on l’adore et on aimerait bien jouer avec elle et casser les pieds des adultes.

Une BD qui n’est pas franchement pour enfant parce qu’elle est trop vulgaire et crue. Mais pour nous, adultes avertis, elle est vivement conseillée pour rire de bon cœur et se rappeler nos bêtises de gamins.

Publicités


Catégories :BD, LECTURES

2 réponses

  1. Conviée de force par une libraire tyrannique à venir lui tenir compagnie durant la dédicace de « Du vent dans mes mollets », et donc contrainte d’acheter l’ouvrage, j’ai d’abord été ravie de découvrir Mzelle Moussafir et Mamz’elle Rouge. Deux petites nenettes qui après moultes signatures avaient toujours le sourire et la patate. Pas de raison, je demandais moi aussi mon ptit coup de crayon en 3eme page, parfait!
    Plus fan d’un style plus caricatural et plus cru type « Francis veut mourir »(et la collec qui va avec), « Libre comme un poney sauvage » (Lisa Mandel) ou encore les « Moi je », je craignais un bouquin un peu cucu la praline! ..et je l’ai dévoré! c’est touchant (j’ai même versé ma petite larme, si), amusant, poilant, poétique et très esthétique. C’est un sujet délicat et le ton est juste, pas vulgaire mais oui pour adulte, pas niai, pas caricatural, juste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :