Ailleurs

ailleursAilleurs de Julia Leigh

Voici un livre que j’ai lu l’année dernière lors de la rentrée littéraire 2008. Il est sorti en poche ses derniers jours et c’est pour moi l’occasion de le remettre au goût du jour car c’est un texte fascinant.

Ce mini roman, proche de la nouvelle, vaut de très loin tous les meilleurs pavés que vous avez pu lire. Comme je l’ai déjà dit: les meilleurs sont souvent les plus courts.

Il s’agit d’un texte très simple même froid qui distille avec une grande finesse et une intelligence bien placée le thème de la mort. Julia Leigh nous propose un texte empreint de quotidien, de folie et de mystère.

En tentant de quitter un passé et un quotidien difficile, Olivia et ses deux enfants viennent se réfugier dans la demeure familiale en France. Dès le début, tout est compliqué. Ils doivent escalader le portail en fer forgé pour pouvoir pénétrer dans l’enceinte de la maison. Situation difficile où les blessures physiques et morales commencent déjà. Le lecteur est quelque peu perdu par cette arrivée fracassante. Le mystère de cette maison et de cette famille est dors-et-déjà installé. Le stratagème du portail est un atout génial, c’est un début d’histoire très fort qui annonce quelque chose de byzarre. L’arrivée du frère d’Olivia, de sa femme et de leur nouveau né leur ai annoncé. Mais il y a un souci de taille: ce nouveau-né est mort né. J’en ai déjà trop dit mais tout est là. Le mystère plane.

Julia Leigh joue à merveille avec les non-dits, les silences et l’ambiguïté des personnages. Chacun tente de se raccrocher à son histoire. Cet enfant perturbe plus qu’il n’effraie et fait se poser des questions aux uns et aux autres voire redonner vie à certains. Conte noir, fable macabre, ce roman d’une sensibilité sans limite perturbe, dérange et éblouie à la fois.

J’ai adoré lire ces détails de sentiments, cette incursion dans le quotidien complètement troublé par la tristesse de la vie, ce flou total dans l’histoire. Nous sommes autant perdu que les personnages mais nous essayons de comprendre.

Bref, Ailleurs est un très grand livre, d’une très grande qualité littéraire.

Publicités


Catégories :L. Anglaise, LECTURES

26 réponses

  1. J’ai beaucoup aimé ce livre moi aussi, et tu as raison de faire un billet dessus pour convaincre les récalcitrants ;o)

  2. J’attends sa sortie en poche qui est prévue pour bientôt si je ne me trompe…

  3. Merci pour ce beau billet, je note.

  4. Un court roman étrange et envoûtant, dont je n’avais finalement pas regretté la lecture (alors qu’initialement il ne m’attirait pas du tout ).

  5. Il me tente depuis sa sortie l’an dernier alors maintenant qu’il est sorti en poche, je n’ai plus aucune excuse !

  6. Je l’ai lu il y a quelques mois et j’ai vraiment été happée par cette histoire ! Voici un auteur à découvrir pour ceux qui ne la connaissent pas encore. 😉

  7. C’est à cause de ce genre de billets que ma PAL ne désemplit pas 🙂
    J’en prends bonne note!

  8. Je note, mais pour un peu plus tard car pour l’instant, juste au retour des vacances, je n’ai pas envie de m’attaquer au thème de la mort…

    • C’est vrai que ce thème n’est pas toujours évident. En tout cas, c’est un superbe texte. Je te garanti une lecture fascinante!

  9. ta critique est très juste. Je suis tout à fait d’accord avec toi !

  10. Je ne peux que m’ajouter à tous les lecteurs conquis qui te félicitent pour ce billet. Il va remettre ce livre au goût du jour, d’autant plus qu’il est sorti en poche 🙂

    (je trouve ton blog très joli au passage, j’aime beaucoup la couleur de fond et le motif en haut!)

  11. IL me tente terriblement depuis sa sortie en poche!! Si je tombe dessus, c’est certain que je ne résisterai pas!!

  12. J’ai très envie de le lire après tout ce qui a été dit sur la blogosphère.

  13. Un livre qui m’a laissé perplexe et longtemps après, je ma demande encore si je l’ai aimé ou pas. Sentiment étrange, mais au moins c’est un livre qui ne laisse pas indifférent.

    • C’est vrai qu’il est particulièrement étrange! je l’ai beaucoup aimé mais je ne sais pas si je le relirais un jour…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :