L’Esprit de la Renarde

renardeL’Esprit de la Renarde de Tran Nhut

Un polar chinois de grand cru!

Le mandarin Tân et son compagnon de route le lettré Dinh font route vers le Vietnam du nord. Sur les caprices du lettré Dinh, ils vont stopper leur voyage dans le port de Faifo où  grouillent marchands malfamés, mercenaires et femmes peu recommandables. Ce sacré Dinh veut absolument passer une soirée fêtarde dans une gargote du quartier. Sauf qu’il va malgré lui assister au meurtre de la tenancière. Pour tenter de sauver son ami d’une justice sans compromis, le mandarin Tân s’approprie l’enquête. Il n’a que cinq jours pour libérer Dinh. De découvertes macabres aux mystères de la mort de cette tenancière, tout est fait pour déstabiliser nos deux acolytes. Jusqu’à l’arrivée de cette mystérieuse femme renarde et du tueur en série surnommé « le Gourmet » pour l’appétit féroce qu’il porte à ses victimes.

C’est un polar extrêmement bien mené, parfaitement ficelé, très cohérent et très subtil. Tout y est: corruption, phénomènes étranges, mystères, meurtres sanglants, surprises, humour. Les noms des personnages sont délirants. Le mandarin et le lettré sont complètement barrés, on croirait voir Sherlock et Dr Watson en plus drôles et farfelus. On découvre beaucoup d’évènements abracadabrants tout au long du polar, ce qui fait que l’on ne s’ennuie jamais. L’intrigue est parfaite à mon goût. C’est tout à fait le genre de polar que j’adore: dans lesquels on retrouve tout un tas de personnages plus mystérieux les uns que les autres, où tout est suspect, où les phénomènes fantastiques alimentent allégrement une intrigue très précise. Le tout dans un environnement asiatique très bien décrit, on s’y croirait.

Bref, Tran Nhut est un très grand auteur. Il y a beaucoup de fantaisie dans ce titre et une grande qualité d’écriture.

Publicités


Catégories :L. Chinoise, LECTURES, POLARS / THRILLERS / FRISSONS

18 réponses

  1. Juste pour faire ma chipoteuse : Tran Nhut est un fait le pseudonyme de deux soeurs, vietnamiennes, qui écrivent ensemble leurs romans 😉
    Je n’avais lu que le premier tome de cette série mais j’avais bien aimé moi aussi! Dans un style approchant, y a les enquêtes du juge Ti, de Robert Van Gulik… là encore je n’ai lu que le premier tome.

    • Je ne connaissais pas Tran Nhut avant ce livre et j’étais persuadée que c’était un homme. Tu m’apprends un truc là et je suis ravie de ta remarque. Je connais aussi les enquêtes du juge Ti mais je n’ai pas encore essayé. Pourquoi pas!

  2. Ces enquêtes me tentent bien, cela fait déjà un petit moment que j’en ai entendu parler…
    Tran Nhut est le pseudo de deux soeurs ? Cela me rappelle les livres de Claude Izner, qui lui-même est le pseudo de deux soeurs… 😉

  3. Je n’ai pas lu celui-ci mais j’aime beaucoup cet auteur. Elle est en plus très sympa.

  4. En fait il y a deux sœurs Tran Nhut. Elles ont écrit les premiers livres à deux puis chacune a continué de son coté. La deuxième sœur écrivant plus de la jeunesse.

  5. Merci à vous, j’apprends beaucoup de chose ce soir. Je vais perfectionner un peu tout ça.
    Lounima: tu peux e lancer ls yeux fermés dans ces aventures.
    Alain: Tu connais personnellement l’auteur? Je vais jeter un oeil en jeunesse pour voir les écrits de sa sœur.

    Merci à tous!

  6. Je ne suis pas très « enquêtes classiques » mais ce bouquin (cette série) me paraît originale.
    Et puis je viens de terminer « Mystère rue des Saints-Pères » premier tome d’une série des enquêtes du libraire Victor Legris. L’intrigue se déroule dans le Paris de la fin du XIX° siècle et c’est formidable !

    • J’adore le XIX siècle. Je n’ai jamais lu de Izner mais ça ne saurait tarder. La série de Dinh et Tan est formidable. Pleine de rebondissements et d’originalité!

  7. Je ne connais pas du tout cette (ou ces) auteur(s), mais ce que t’en dis donne envie… Je le note ! Au fait, je suis arrivé là un peu par hasard, je ne connaissais pas ton blog ; je te félicite ! Je l’adore ! Je te suivrai !

  8. Oui, elle est venue plusieurs fois par ici.

  9. Cet auteur m’intrigue depuis un moment, on m’avait conseillé de commencer avec Le banquet de la licorne… Plus je lis de choses sur lui (enfin elles du coup!), plus ça m’attire… Mais ce n’est pas trop lent/contemplatif?

    • Bienvenue! Je te rassure, le suspens est constant et en plus l’humour est toujours présent. C’est très agréable à lire et ce n’est pas lent ni contemplatif. C’est très vivant. Tu peux y aller sans te prendre la tête!

  10. Ce livre est dans la PAL de mon compagnon… Je crois que je vais le lui chiper ! 🙂

  11. je ne crois pas avoir déjà lu un polar chinois, alors pourquoi pas tenter l’expérience avec celui-là?!!

    • Effectivement tu peux commencer avec celui-ci. Mais les polars chinois sont comme tous les autres: il y en a à toutes les sauces. Celui-ci est très divertissant. J’en connais des plus violents voir malsains par exemple.

  12. Pour compléter ce que dit Alain, Tran Nuth étaient deux au début (Kim et Tan Vanh) il n’y en a plus qu’une qui continue la série.
    Pour en savoir plus :
    http://tvtn.free.fr/index.html
    Pour la série dans l’ordre, et quelques notes de lecture c’est là :
    http://actu-du-noir.over-blog.com/article-29679246.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :