La Théorie des cordes

theorie des cordesLa Théorie des Cordes de José Carlos Somoza chez Babel

Bien bien bien, que dire sur ce livre….

Waou!!! voila c’est ça, WAOU!!!

J’ai été époustouflée par la densité de l’écriture de Somoza que je n’ai découvert que très tardivement avec La clé de l’Abîme. Je suis donc ravie de retrouver cette fluidité dans la narration, et ce bourdonnement dans l’intrigue.

En bref, car il est bien difficile de résumer un tel roman, nous suivons les périples d’une scientifique hors pair et de ces compagnons du même genre. D’abord Elisa Robledo à Madrid où sa vie tranquille en apparence nous est raconté, puis un coup de téléphone mystérieux et c’est parti pour la grande aventure scientifique, humaine, horrifique! Nous atterrissons avec tous ces scientifiques sur une île déserte où une expérience hallucinante se prépare: le voyage dans le passé grâce au procédé de la théorie des cordes. S’ensuivent meurtres, poursuites mystérieuses, fantasmes et rêves éveillés ultra flippants. Dix ans après l’atrocité et l’étrangeté des faits survenus sur l’île, Elisa et ses camarades sont poursuivis et la mort fat son travail avec classe…

Avec ce roman extraordinaire qui m’a laissé sans voix, Somoza réussit à nous mener à la baguette avec son intrigue captivante et très intelligence. L’horreur, le mystère, les micro-particules de l’âme humaine, le tout assaisonné d’une bonne dose de théories scientifiques auxquelles je n’ai pas tout bien compris je l’avoue, tout ceci nous donne un sacré mélange d’adrénaline. Les 600 pages sont engloutis en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. On est complètement happé par les évènements et parfois autant perdu qu’Elisa. Il faut admettre effectivement que certains passages sont flous mais à coté du flux permanent de rebondissements, ça passe tout seul.

Le coté scientifique est manifestement la clé de l’intrigue. Cette théorie qui veut qu’en travaillant sur les cordes du temps, nous puissions voir le passé est fascinant. Évidemment, cette théorie est expliquée de façon simplifiée, je suppose en tout cas, mais malgré ça je n’ai pas tout saisi. Je suis restée dans l’abstraction totale et je n’ai pas cherché non plus à tout décoder, le but du livre n’est pas là à mon avis. L’intrigue est véritablement tissée autour de ce thème et de comprendre une infime partie, ou de se faire une petite idée de ce que ça peut déclencher est déjà pas mal. L' »Impact » est considéré ici comme la conséquence de ces expériences. Il déclenchera des réactions psychologiques plus ou moins violentes chez les scientifiques et Somoza capte parfaitement ces réactions. Certaines m’ont vraiment fait peur. Somoza entre tellement dans les subtilités des sentiments que le plus pervers des personnages et les idées les plus dingues font vraiment vibrer.

L’intrigue menée sur 10 ans sait nous tenir en haleine. La condamnation des personnages est brillante et le lecteur semble lui aussi condamner à lire jusqu’au bout ce livre terrible et magnifique à la fois mais également à subir des émotions fortes. Allier le fantastique et l’horreur, le domaine scientifique rigide et les humeurs variables des personnages nous donne un roman dense, sans scrupule vis-à-vis du lecteur, sans faille et d’une grande intelligence.

Le suspens est tenace et jusqu’au bout j’ai transpiré pour connaitre enfin le fin mot de cette histoire abracadabrante. Entre psychanalyse, sexe, théories extraordinaires, sang, fantasme, mystère, ce roman est une pure merveille et certains passages sont vraiment très flippants. Mon cœur  s’est emballé plus d’une fois. Ce qui est génial avec Somoza c’est qu’il s’est rendre réel des évènements totalement délirant. Ici, le contexte parait fou et absurde, c’est un vrai film d’horreur qu’on a sous les yeux. Somoza distille ces personnages, l’environnement, l’ambiance, avec des non-dits, des suggestions, des moments flous parfois, le résultat est tellement réel et visuel qu’on s’y croit carrément et c’est ça qui est dérangeant et qui fait très très peur.

Bref, j’ai adoré frémir avec Elisa, j’ai adoré lire Somoza, J’ai adoré suivre ces fous furieux de la science et me perdre dans la terreur qui les gagne les uns après les autres!!

La Théorie des Cordes est une bombe à retardement que le lecteur ne peut lâcher.

Gare à vous!!

Publicités


Catégories :L. Cubaine, LECTURES

45 réponses

  1. Tu me donnes sacrément envie là tu sais… allez direction ma LAL!
    @ mercredi 😉

  2. Il est dans ma PAL et tu me donnes drôlement envie de l’y sortir.

  3. Il est dans ma PAL et tu me donnes drôlement envie de le lire très rapidement.

  4. Je découvre ton blog que je trouve très intéressant. Et j’ai par ailleurs moi aussi bcp appréciée ce roman !

    • Merci de ta visite, avec un peu de chance mes lectures te plairont!! Nous sommes au moins deux à avoir aimé ce roman. Mais je crois que des millions de gens sont comme nous! 😉

  5. Dis donc, il a l’air sacrément attirant ce roman ! Comment ne pas noter ?

  6. je l’ai acheté il y a deux mois suite à une autre bonne critique et tu me donnes encore plus envie. Mais j’ai des livres de la bibliothèque qui attendent et quelques lectures urgentes… ce n’est que partie remise, j’ai bien l’intention de le lire!

  7. J’ai adoré le premier Somoza que j’ai lu (Daphné disparue) et ai été déçue par La dame n°13 trop long et trop glauque à mon goût… Je suis donc plus hésitante dorénavant !

  8. Je sais qu’il est à la bibli, il est gros, j’ai hésité à découvrir Somoza, mais là tu es convaincante!

  9. voilà un billet très attendu 🙂 et à la hauteur du souvenir que j’ai de ce roman ! (même si j’ai été peut être un peu plus réservée que toi, mais ce n’était pas mes débuts avec Somoza, contrairement à toi!:-))

    • Maintenant j’ai vraiment hâte de lire tous ces romans. Mais comme tu dis, je vais patienter un peu pour éviter toute comparaison. J’espère ne pas être déçue par ces autres livres.

  10. Argh, monstre! Comment ne pas succomber maintenant?? J’avais adoré « La caverne des idées » et je voudrais vraiment lire un autre Somoza, pourquoi pas celui-ci!

  11. figure toi que je n’ai jamais lu cet auteur ! Ton billet me rapelle qu’il faut que je m’y mette, peut-être avec celui-ci d’ailleurs !

    • C’est un auteur espagnol à découvrir alors. Je pense que tu ne seras pas déçue, c’est très complet comme littérature.

  12. Là tu me donnes vraiment envie de lire le seul roman « Clara et la pénombre » de cet auteur qui se trouve sur mes étagères et qui attend patiemment depuis 6 mois.

    • Alors qu’est ce que tu attends! Clara et La Pénombre est génial aussi d’après les echos que j’en ai eu. Je dois le lire également.

  13. Gare à vous! Tu l’as dit!! du petit bonheur que cette Théorie!

  14. Ce livre est dans ma LAL !!!! Il me tarde vraiment de le découvrir.

  15. Somoza a été ma révélation de l’an dernier ! Tout comme toi, je n’ai cessé de pousser des « Wahou » devant une telle écriture ! Et puis, quel esprit torturé aussi ! Un vrai génie !
    Je n’ai pas encore lu celui-ci, même s’il est déjà dans ma PAL. 😉

  16. Je découvre ton blog et … horreur et damnation, ma LAL va encore enfler ! lol

  17. ça tombe bien j’avais envie de le lire:D

  18. J’ai reçu son tout dernier livre. Là tu me donnes presque envie de commencer par celui-là. Il a l’air encore plus dense.

    • C’est un genre différent et une histoire qui n’a rien à voir du tout. J’ai lu les deux, ils sont géniaux chacun à leur façon!!

  19. Je ne connais pas du tout cet auteur mais je rajoute ce titre à ma LAL. Encore un !

  20. Je suis en train de lire son dernier que j’aime beaucoup, je pense que je finirai par tout lire de lui.

  21. Ca a l’air d’être génial !! Je le note.

  22. Oui, Somoza est génial. jette toi sur tout ce que tu n’as pas lu de lui, ca sera toujours aussi formidable! Bonnes lectures!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :