Le Chemin des Âmes

chemin amesLe chemin des Âmes de Joseph Boyden chez Livre de Poche

Elijah et Xavier, deux amis indiens du peuple Cree, voit leur destin bouleversé par la guerre en Europe. Amis d’enfance, inséparables, complémentaires et frères de cœur, la guerre va les changer de façon brutale et irrémédiable. Des années plus tard, en 1919, Niska, une vieille indienne attend le retour inespéré d’Elijah, son neveu Xavier étant mort sur le front. Pourtant, ce sera Xavier qui sortira de ce fameux train tant attendu. Mutilé, bouleversé, totalement désorienté, et on comprend pourquoi, il ne s’attend pas à retrouver cette vieille femme qu’il croyait morte. Niska aura le devoir de ramener Xavier dans son village natal et de s’occuper de lui coute que coute.

Cette histoire parait anodine, on croit avoir déjà lu maintes et maintes fois ce genre de roman. Pourtant, Boyden excelle par ce premier texte. Au travers des souvenirs de ce jeune soldat, entre deux injections de morphine, traumatisé par la guerre et par la perte brutale de son ami Elijah, au sens propre comme au figuré, et des souvenirs de la vie de Niska, nous arpentons des crevasses de dureté, des montagnes de cruauté mais aussi des plaines de sentiments familiaux respectables et tendres. Niska nous raconte sa vie, sa tribu et ses rites initiatiques, son enfance et celle de Xavier. Xavier nous raconte la guerre. Un fossé pourrait se créer entre ses deux visions de la vie, mais non, le lien est fait depuis longtemps sans que nous nous en rendions compte. Tout se lie avec la fluidité incomparable de l’écriture de Boyden.

C’est donc pendant les trois jours de voyage à bord d’un canoë pour rejoindre leur réserve que Niska et Xavier vont revivre leur plus intimes souvenirs. Trois jours pendant lesquels le lecteur est accaparé par des récits de guerre terribles et des rites indiens mystiques. Entre l’envie de tuer plus que tout, l’espoir d’un jour meilleur, les rites indiens parfaitement relatés, l’atrocité des scènes de guerre et les liens d’amour et d’amitié qui peuvent se créer entre deux individus, nous sommes immergés dans un livre plein de sentiments et de sensations. Un récit à deux voix très touchant donc.

Malgré tout cela, et en reconnaissant indéniablement le talent de Boyden, j’ai trouvé ce roman un peu long. Je pense tout simplement que le type d’écriture de l’auteur est trop fluide, trop douce et limpide. Effectivement, certaines scènes sont très dures mais il manque un petit quelque chose qui ferait que l’impact serait encore plus intense. Quitte à être dur autant l’être à fond et la musique douce qui se dégage de cette écriture m’a parut trop légère. C’est peut être ce qui fait son talent justement, une écriture parfaite, juste et sans accroc. Mais j’ai senti par moment que je m’enfonçais un peu trop dans la continuité des évènements. Le rythme est toujours le même, on s’attend à ce qui va être dit et la fin ne m’a pas plus surprise que ça.

Je ne m’attendais pas à autre chose en lisant ce livre, je suis d’ailleurs extrêmement ravie d’avoir découvert cet auteur. C’est donc tout simplement un livre magnifique et très très sensible tant pour l’histoire que par l’écriture mais qui ne m’a pas plus touchée que ça.

Publicités


Catégories :L. Anglaise, LECTURES

26 réponses

  1. Comment ça, tu as trouvé ce roman un « peu trop » ? Je ne sais pas si je vais continuer à venir sur ce blog ! ;o)
    Sérieusement, en ce qui me concerne, j’ai été complètement happé par ce roman qui a été un des mes coups de cœur il y a quelques années. Et je me réjouis par avance de pouvoir en découvrir la suite qui vient tout juste de sortir. J’imagine que de ton côté tu passeras ton tour.

    • Je suis sans doute passé à coté! mais c’est vrai que malgré tout son dernier roman me tente quand même un chouilla. Je reconnais tout de même l’énorme talent de Boyden, je l’ai bien sentit. Mais reviens me voir de temps en temps!!!;)

  2. Je l’ai dans ma PAL !
    🙂

  3. Je l’ai acheté lors d’une dédicace début septembre… Et j’en attends beaucoup! La faute à ICB!

  4. Un auteur à découvrir quand même, alors, si j’en crois ton billet et surtout les commentaires! ^_^

  5. un auteur à lire, oui !! ce roman est superbe

  6. Tu me donnes très envie de découvrir ce livre malgré tes quelques bémols.

  7. J’ai adoré ce roman, ce fut un vrai coup de cœur, et j’espère lire « Les saisons de la solitude » très bientôt !

  8. il est jusstement noté dans ma LAL 🙂

  9. Lu moi aussi ce roman et je n’ai pas été complètement conquise aussi !

  10. Je ne voyais que des coups de coeur pour ce roman mais je ne sais pas trop si ça me plairait en fait !

  11. J’ai eu exactement la même impression que toi, un récit marquant mais parfois un peu long aussi… quoi qu’il en soit, un auteur à surveiller 🙂

  12. J’ai adoré ce bouquin, l’intensité et la force qu’il dégage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :