Chroniques de Pont-aux-Rats

Chroniques de Pont-aux-rats tome 1: Au Bonheur des Monstres de Alan Snow chez Nathan

Oyé Oyé! Laissez vous emporter par la loufoquerie de ce roman incroyable!!!

C’est une histoire rocambolesque qui mêle à la fois l’univers loufoque de Roal Dahl et celui, énigmatique et barjeot, de Tim Burton. Que dire pour mettre l’eau à la bouche avant de vous raconter en quelques mots l’histoire: il s’agit ici d’une perle jaune, d’une douceur des sens, pour la vue et l’imagination, d’un condensé de poésie et d’originalité, d’un roman fantastique ou cartons, fromages et avocats jouent les aventuriers sans peur et sans reproche. Mais je vous mets en garde tout de suite contre ce malheureux livre jaune: il s’accroche très rapidement à nos mains et à notre imagination.

Bienvenue à Pont-aux-Rats! Comment ça vous ne connaissez pas? Mais d’où sortez vous? Pont-aux-rats n’est autre que LA ville dont il faut se méfier en ce moment car elle regorge de créatures plus ou moins accommodantes et fréquentables. Sur et sous les pavés de la ville vivent des êtres sympa, pour la plupart, certes, mais louches à n’en point douter. Une fois que vous aurez fait la rencontre des fromages sauvages, de Grapnard et de ces acolytes et de la vache aquatique, n’oubliez pas, vous serez définitivement perdu. Tout comme le jeune Arthur qui va malgré lui tomber dans un traquenard plus fort que lui. Mais c’est sans compter sur ces futurs camarades, Mr Willbury Chipott, les choutrognes, les bricoliaux ou les rats pirates ( et oui, il en faut bien un peu!). Ce mesquin et vil Grapnard complote et rêve d’un dessein triste et sombre pour cette ville hors du commun. C’est donc naturellement que toute notre troupe d’aventuriers en herbe va lutter contre ces manigances fromagères et rétrécissantes. Entre suspense à couper le souffle (je n’exagère qu’à peine), péripéties en veux tu en voila, créatures des plus étranges et rigolotes, intrigue parfaitement menée et personnages haut en couleurs, nos sens sont en ébullition et nous restons scotché au roman malgré nous.

Alors sous ses apparences jaunes de 540 pages bien réelles, nous sommes pensifs. Mais dès que la première page se tourne, c’est le début d’une grande aventure. L’inventivité de Alan Snow est incroyable. C’est original, solide, crédible et mené d’une main experte du début à la fin. On ne s’ennuie pas une seconde. Le jeu sur les mots est extra. On se retrouve vite dans un univers à la Dickens où les noms des villes ou lieux connus sont légèrement transformés l’air de ne pas y toucher. On se prend tout de suite d’affection pour ce petit gars dégourdi et charmant qu’est Arthur. Avec un nom pareil on s’attend évidemment à vivre des moments palpitants et c’est le cas. Le plus, ce qui fait son originalité ultime, ce sont les graphismes. Sur la couverture, au sommaire, à chaque pages, l’histoire est illustrée de façon très plaisante. Des publicités imaginaires mettent en images certaines idées ou certains personnages qui sont plus ou moins développés dans le texte. Cela donne juste l’effet d’un livre objet, gardé précieusement pour le feuilleter de temps en temps quand le cœur nous en dis.

Je regrette d’être passé à coté l’année dernière. Mais depuis cet objet jaune presque non identifié me fait de l’oeil. Et c’est avec un immense plaisir que je vous fait part de cette lecture qui m’a complètement enchanté. Bien loin des recettes connues dans le genre, c’est un pavé qui se mange sans faim tel un gâteau plus gros que soit et que l’on fini sans même une indigestion. Le rêve quoi!

Donc, une chose très importante à faire pour les fêtes ou peut être une bonne résolution pour la nouvelle année: se procurer rapidement et se plonger dans cet univers magique et déjanté qui vous dépassera sûrement mais qui ravira intensément!! Parole de Béné.

BONNES FÊTES DE NOËL A TOUS!

Publicités


Catégories :COUPS DE COEUR, JEUNESSE, LECTURES

14 réponses

  1. Béné, c’est plus possible, il faut que tu arrêtes là, ma PAL va bientôt exploser !
    Mais bon il me fait bien envie quand même… cruel dilemme !

    • 😀
      Je suis désolée Heclea mais je ne fais vraiment pas exprès!! Mais je pense que ce roman complètement barré peut sérieusement te plaire!!

  2. La couverture m’avait tapée dans l’oeil l’année dernière mais je ne savais pas du tout si l’histoire était bonne et, vu le prix, je me suis abstenue. Du coup, j’essaierai de l’emprunter à la bibli!

    • Je te rassure, si tu aimes les mondes un peu farfelus, les personnages bizarres et le jaune, tu peux y aller. C’est vrai qu’il est un peu cher (19,50 euros) mais il vaut vraiment le détour!

  3. Je n’ai pas aimé plus que cela, un peu trop loufoque, sans doute, je n’ai pas adhéré.

  4. Cela fait des mois que je résiste… et je viens de prendre une bonne résolution, argh ! La vie est dure !

  5. 540 pages et c’est un tome 1 ??? Mais tu veux la mort de nos PAL ??? 😀

  6. Ah mais il est dans la bibliothèque de ma Loute celui-là (je me souviens surtout de son poids dans les valises!), ça fait un moment que je l’ai noté et toujours pas lu… je vais le rapprocher de ma table de chevet, tiens!

  7. Oulala devant tant d’excitation je ne peux que le noter celui-là !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :