Enfant 44

Enfant 44 de Tom Rob Smith chez Belfond

Choc littéraire!

Je vous aurais prévenu, ce polar est très très intense.

Agent du MGB, la police d’Etat chargée du contre-espionnage, Leo est un officier particulièrement zélé, acquis à la grandeur du communisme et au régime stalinien. C’est lors de l’hiver 1953 à Moscou, que l’on retrouve le corps d’un petit garçon sur la voie ferrée. Fidèle à ses idéaux et aux principes du parti, il nie en bloc l’existence même d’un crime et donc d’un présumé meurtrier. Tout ceci n’est qu’un accident bien malheureux.

Mais manque de chance pour Léo et sa compagne, soupçonnée de trahison, ils sont contraints à l’exil dans des conditions extrêmes. Très vite, dans la petite ville de l’Oural, Léo fait une nouvelle découverte macabre, un autre enfant retrouvé dans les mêmes conditions que celui de Moscou. Y a t-il un lien de cause à effet? Un tueur en série serait-il à envisager?

Ces principes s’effritent petit à petit, ses enquêtes se mêlent à la traque perpétuelle du parti contre les dissidents. Tout le monde ment, tout le monde se cache, lui le premier. La peur est partout, surtout celle d’une dénonciation arbitraire. Car nous sommes sous le régime de la terreur, où chacun peut accuser son voisin de trahison envers État et être fusillé sans autre preuve que la rumeur.Les espions sont partout et nulle part. La paranoïa devient extrême et les meurtres plus que vicieux deviennent de plus en plus nombreux.

Voila le contexte. Tentant ? Oh que oui! Pour un premier roman, Tom Rob Smith fait très fort. Il allie de manière très habile la politique, l’Histoire, les meurtres, l’espionnage, la corruption et les principes fondamentaux de la nature humaine. Loin d’être un premier jet comme ça pour voir, comme peuvent l’être certain premier roman, Enfant 44 est complet. Le genre de livre que l’on lit avidement car rien ne peut nous empêcher de stopper notre engouement à suivre les multiples, que dis-je, les innombrables rebondissements. L’histoire est parfois légèrement brouillon parce que ça part dans tous les sens, c’est dense voire complexe. Léo est traqué de tous les cotés et le lecteur ne sait plus où donner de la tête. Mais ça fonctionne incroyablement bien.

C’est un thriller impeccable, haletant, vif, parfaitement ficelé servi par une écriture de qualité, fluide et cash. Entre conscience morale et instinct de survie, les personnages sont le … entre deux chaises, mais je pense que c’est vraiment la vie comme elle l’était sous ce régime autoritaire en Russie. Un pas de travers et c’est cuit.

Arrestations, fausses accusations, tortures, crimes inexplicables, peur, lâcheté, descentes aux enfers, relations familiales, dogmes et non-dit, voila avec quoi Rob Smith nous sert cette recette oppressante qui fonctionne à merveille. Prenant dès les premières lignes, signe d’une qualité d’écriture supérieure, puis ne pouvant détacher le lecteur de ce livre choc, Enfant 44 est juste excellent. Pour preuve, je l’ai lu en une journée.

C’est l’un des rares polars qui me marque vraiment. Quand un polar allie un sens aigu des connaissances et une maitrise parfaite du sujet tant historique que fictif, je dis chapeau. A lire d’urgence évidemment. Gardez bien ce nom dans votre esprit: Tom Rob Smith.

Son second roman, Kolyma sera sûrement à venir ici pour le coup!

Publicités


Catégories :COUPS DE COEUR, LECTURES, POLARS / THRILLERS / FRISSONS

18 réponses

  1. moi aussi j’ai beaucoup aimé ce roman. et je compte lire kolima aussi.

  2. Déjà repéré ailleurs, j’étais très tentée et ton billet achève de me convaincre. Je vais déjà vérifier s’il est à la bibliothèque.

  3. Comme Aifelle, je l’avais déjà vu ici et là, mais j’hésitais à le noter… C’est chose faite !

  4. Mais pourquoi ma PAL est-elle déjà si imposante ???

  5. Je suis contente de voir des avis positifs sur ce livre. Je l’ai comme toi dévoré mais j’avais lu quelques avis mitigés à sa sortie. Inexplicable pour moi! La suite est déjà dans ma PAL, j’espère pouvoir le lire très vite.

  6. Une de mes anciennes collègues l’avait mis en coup de coeur à la parution du grand format.. Ah tu est dure avec moi, maintenant j’ai vraiment, vraiment envie de le lire!!

  7. Il m’avait tentée à sa sortie mais j’ai laissé couler pour je ne sais quelle raison…
    Le côté espionnage ne m’emballe pas trop je dois dire… Je vais attendre encore !

    • Je ne suis pas du tout intéressée par l’espionnage non plus, et dans ce roman c’est loin d’être l’essentiel de l’intrigue. Mais par petites touches comme c’est le cas ici, ça donne du mordant.

  8. Chouette, je viens de regarder : il est édité en poche.
    🙂

  9. Vraiment très très bien pour un premier roman ! Et le deuxième que je n’ai pas encore lu semble dans la même veine (d’après la dernière critique du Télérama…).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :