Meurtre en La Majeur

Meurtre en La Majeur de Morley Torgov chez Actes Sud noir

Je ne m’étalerais pas plus que ça sur ce polar qui m’a paru sans intérêt.

Histoire:

Allemagne, XIXe siècle: les compositeurs sont considérés comme des rock stars : célèbres, courtisés, jalousés, entourés d’admirateurs et d’ennemis. Alors, quand un des nombreux parasites qui constituent l’entourage de Robert et Clara Schumann est assassiné dans d’étranges circonstances, l’inspecteur Hermann Preiss de Düsseldorf tente de résoudre le mystère, ainsi que l’énigme d’un la qui s’obstine à sonner faux sur le piano de M. Schumann ou à lui bourdonner aux oreilles tel le plus terrible des acouphènes. Le problème c’est que tout le monde à quelque chose à dire à ce sujet, ou à se reprocher. Une enquête un peu farfelue est donc lancée.

Je dois l’avouer, l’humour fin et léger est au rendez-vous. Torgov nous invite gracieusement à participer aux soirées intimistes des cercles musicaux où les femmes, les bijoux, les arrivistes et journalistes crapuleux font bon ménage. Notre héros l’inspecteur Preiss est plutôt sympathique et bourru mais reste en surface. Huis clos très classique qui a marqué son temps, Meurtre en La Majeur me parait être du réchauffé et avoir perdu sa saveur.

Le point fort de ce polar: le contexte. J’ai été ravie de découvrir ce milieu huppé de la musique classique, de ces soirées arrosées où tout peut se jouer. C’est très XIXème comme j’aime. Mais ça s’arrête là malheureusement.

Le meurtre et les interrogations sur ce fameux La qui sonne faux, sont mal amenés, trop simplistes et sans vraiment d’intérêt. J’y ai trouvé des longueurs et puis soudain ça allait trop vite.

Bref, je n’ai pas franchement adhéré et c’est dommage.

Publicités


Catégories :DOMMAGE, LECTURES, POLARS / THRILLERS / FRISSONS

10 réponses

  1. J’ai vu un billet beaucoup plus positif que le tien cette semaine. Je ne vais pas me précipiter dessus, mais à l’occasion, je verrai. PS. Hors sujet, je ne me lasse pas du beau bleu lorsque j’arrive sur ton blog.

  2. Oui, Dominique était plus enthousiaste. mais l’ambiance musicale a l’air de t’avoir plu, non?

  3. Et bien écoute, pour ma part, je n’en avais jamais entendu parler….

  4. Le sujet du bouquin a l’air bien mais d’après ton billet, le style n’est pas au rendez-vous… Enfin, comme il s’agit de piano, je vais quand même noter ce titre dans ma LAL. Je verrais plus tard… à moins que je tombe dessus par hasard au détour d’un rayonnage.

  5. J’ai aimé très modérément….C’est loin d’être nul, mal écrit ou mal construit. Mais ça manque un peu de souffle, de tripe et c’est bien propret tout ça. A réserver aux amateurs de livres à énigmes. C’est un peu du roman policier « façon grand-mère ». Pas du tout mon genre (même si je suis allé au bout sans problème). Bref, ça n’a pas déclenché grand chose en moi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :