Enterrez-moi sous le Carrelage

Enterrez-moi sous le carrelage de Pavel Sanaiev chez les Allusifs

Ici tout est incroyable: l’amour se traduit en injures et les relations familiales sont pour le moins chamboulées.

Au sein d’une famille russe pas tout à fait comme les autres, Sacha Savéliev vit avec ses grands-parents. Sa grand-mère est un personnage entier et très particulier. Son amour sans limite pour son petit fils fragile se transforme en injures quotidiennes. Elle le gave de médocs aussi. C’est sa façon à elle de montrer qu’elle l’aime.
Tout s’articule autour de cet enfant, Sacha. Ce petit narrateur nous raconte son quotidien avec ses mots et ses émotions. Il ne comprend pas toujours tout mais suffisamment pour nous faire partager sa vision des choses et surtout de sa grand-mère barjot.
Mais rappelons le bien, cette grand-mère aime par dessus tout Sacha et il le sait, c’est pourquoi il accepte cette vie si particulière en y mêlant une bonne part de son imagination. On assiste donc à un mélange de folie et d’amour qui n’est pas sans déplaire.
Ces petites tranches de vie, que nous raconte Sacha, sont autant de moments cruels et doux dignes d’une pièce de théâtre. Tout est exagéré et délicieux en même temps: les lavements à la camomille, la vérification des selles… Si, si c’est bien possible.
Roman de l’absurde, dans un style burlesque très théâtral, il s’agit aussi d’un roman qui traite de l’amour parental excessif. Déjanté à souhait et touchant, Pavel Sanaiev nous tend la main vers une famille russe hors du commun. Une approche sensible de la famille russe avec ses exagérations et sa rudesse.
On aime ou on n’aime pas. Pour ma part, j’ai trouvé ce roman sympa mais je vais rapidement passer à autre chose sans garder beaucoup de souvenirs. Toutefois, le moment passé à lire cette étrange histoire est tout à fait plaisant.
Avec sa parution en poche, c’est le moment de découvrir cet auteur!
Publicités


Catégories :LECTURES, Littérature Russe

6 réponses

  1. Un livre repéré à sa sortie, super si il vient de sortir en version poche ! Chouette 😉

  2. Ah, les familles russes, tout un roman….

  3. Tentation quand tu nous tient !
    Ce livre n’est peut-être pas génial et il s’oublie peut-être vite mais il est bon d’avoir quelques petits bouquins à l’humour léger dans sa PAL.
    Celui si me plairait bien, je le note pour un éventuel achat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :