Le Passeur

Le Passeur de Lois Lowry chez Ecole des loisirs

Résumé:

Le monde dans lequel vit Jonas est bien éloigné du nôtre : une société où la notion d’individu n’existe pas.

Plus surprenant encore : ses membres ne ressentent rien. Ni amour ni haine ne viennent bousculer leur quotidien. Les gens ne meurent pas non plus. Ils sont « élargis ».

Voici donc pour notre plus grand bonheur un roman mêlant science fiction et philosophie, où le héros, un jeune garçon de douze ans va bouleverser le monde dans lequel il vit. Sans émotion, tout tourne très rond dans cet univers complètement aseptisé et froid. Les couleurs sont absentes, les règles de conduites sont gravées dans l’esprit de chacun et personne ne pense à les transgresser, les relations entre les gens sont dictées d’avance, bref, une société où le calcul de tout fait office. La communauté se sent pourtant parfaitement à l’aise, normal cela évite tout débordement, toute mise en valeur de l’être humain et surtout toute prise de conscience. Le choix et le libre arbitre sont nuls. Mais notre jeune héros, Jonas, ne va pas en rester là.

C’est grâce à son don fascinant et terrifiant à la fois, qu’il va devoir connaitre la vérité. Et quelle vérité ? Cette notion d' »élargir » devient encore plus sombre que ce que l’on imaginait! Il va enfin découvrir sa véritable vie et surtout ce qu’on leur cache depuis des générations et des générations.

Ce thème de la communauté sous contrôle est toujours très répandu en science fiction, mais Le Passeur allie en plus d’une intrigue palpitante et sensible, une justesse des émotions et une écriture simple et touchante. Le tour est joué et Lowry devient un incontournable de la littérature jeunesse. Il en faut peu parfois, non?

Lowry nous livre donc un roman d’une grande puissance narrative. Le suspense est à son comble parce que le lecteur veut absolument faire la lumière sur toutes les notions floues de l’histoire et comprendre dans quoi il est tombé.

En quelques mots: on ne peut s’en lasser et la fin étrange laisse une grande part d’imagination au lecteur. Certains lecteurs restent sur leur fin, d’autres, plus nombreux et dont je fais partie, sont littéralement retourné par cette fin si énigmatique. Tout est possible après cette lecture!

Surprenant, terrifiant dans certaines scènes pleine de sous-entendu et de sens voilés, envoutant, triste et captivant, Le Passeur est l’un des meilleurs livres soit disant pour la jeunesse que j’ai lu ces derniers temps. Il m’a vraiment étonné par la qualité de l’intrigue. On avance toujours plus dans la prise de conscience d’une société sclérosée où tout est possible malgré les apparences. A chaque fois, dans ce genre de textes, le lecteur fait vite un parallèle avec notre société actuelle et on se rend vite compte que nous ne sommespas loin de vivre ce que l’on lit.

Un roman très intense qui ne laisse certainement pas indifférent. A lire d’une traite pour être parfaitement immergé.

Attention, romam pas que pour les ados (à mon humble avis!)

Publicités


Catégories :COUPS DE COEUR, JEUNESSE, LECTURES

12 réponses

  1. un très bon roman. je suis d’accord, il n’y a pas d’âge pour le lire!

  2. Il faut aussi lire les deux autres titres de la « trilogie » … ils abordent un type de société différent à chaque fois et on retrouve des personnages du Passeur dans le dernier tome (Le passeur étant le 2ème tome)

  3. Il a l’air bien et ça peut être une lecture partagée avec ses ados

  4. Un très bon roman de littérature jeunesse, même s’il date un peu.

  5. Je l’ai beaucoup aimé aussi… il suscite une belle réflexion, je trouve.

  6. mobylivres.wordpress.com’s done it again. Incredible read.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :