Le souffle de l’ogre

Le Souffle de l’ogre de Brigitte Aubert chez Fayard noir

A travers les cercles de sang d’une époque ravagée par la guerre et la folie, Sept, le héros, un enfant de sept ans, avance avec son frère vers l’horizon de la liberté. Ils fuient leur père, qui veut les transformer en saucisses. En route, ils croisent des princesses cruellement malmenées, des déments sanguinaires et des braves types – il y a toujours quelqu’un pour vous aider dans les contes, heureusement.

Autant vous le dire tout de suite Brigitte Aubert nous livre un polar noir, très noir, même sanguinolent! Ça plait ou non, mais Le Souffle de l’Ogre n’est pas mal mené du tout. Le fait de reprendre les contes de Perrault et d’Andersen est génial. Un univers moyenâgeux emprunt de merveilleux, de sueur et de sang. Attention le sang coule à flot et la terreur est toujours imminente.
Des enfants en quête de liberté et surtout vivant avec l’espoir d’échapper aux cruautés quotidiennes si je puis dire. C’est que le monde que nous dépeint Brigitte Aubert est sombre et malfaisant. Certains veulent les dévorer, d’autres jouer avec (je vous laisse imaginer la violence des faits), bref, que du trash!

Au début, c’est plutôt intéressant. Cette vision des contes me plait bien. En plus l’écriture et l’intrigue sont bien menées. Mais à force de lire des scènes malsaines, où la violence gratuite et gore parfois ne cesse, j’avoue avoir été écœurée. Trop c’est trop! Heureusement, il n’y a pas que ça, mais je vous laisse le découvrir parce qu’il vaut mieux se laisser surprendre par les évènements dans ce livre.

Ce qui est sympa par contre c’est de découvrir la vision de ces enfants qui survivent à chaque seconde. Les personnages sont géniaux car transformés pour la plupart en bêtes sanguinaires, révoltés et déjantés. Le comparatif avec la version originale des contes est déconcertante.

Globalement, cette lecture m’a plu mais c’est complètement barré, sans queue ni tête, violent et hallucinant.

A bon entendeur!

Publicités


Catégories :LECTURES, POLARS / THRILLERS / FRISSONS

14 réponses

  1. Un polar très noir et qui détourne les contes, c’est pour moi, ça 😉

  2. Au contraire de Joelle, le terme « violence gratuite » me fait fuire. Je suis une petite nature 😉

  3. Cela fait longtemps que je n’ai pas lu cet auteur.

  4. Je t’avoue que le concept de départ aurait pû me séduire mais je reste dubitative… Peut-être un jour, si je tombe dessus.

  5. Il est dans ma LAL ultra prioritaire ! J’adore les livres bien noirs qui s’inspirent des contes… et j’aime aussi beaucoup Brigitte Aubert. Tu avais lu « Reflets de sang », du même auteur ? C’était cette fois une réécriture de Barbe Bleue.

  6. C’est vrai que parfois, c’est un peu trop d’hémoglobine.

  7. J’ai lu plusieurs livres de cette auteur, que j’ai à chaque fois aimé. Alors oui pourquoi pas celui-ci, je note.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :