Le Golem

Le Golem de Meyrink

Mais quelle est donc cette créature qui hante les rues et les rêves, donnant même des hallucinations à chaque recoin sombre ?

Le Golem! Etre humanoïde, fantastique, fait d’argile et vivant grâce à une inscription sur son front: EMET. Cette créature aurait été créée par un rabbin du nom de Yehudah-Leib pour protéger sa communauté. Il lui donne vie en inscrivant EMET sur son front, ce qui signifie vérité en hébreu, et insert dans sa bouche un parchemin sur lequel est inscrit le nom de Dieu.

Gustav Meyrink reprend cette légende pour écrire un classique de la littérature fantastique. Publié en 1915, il s’agit du premier roman de l’auteur et du plus célèbre. Pour les férus de littérature fantastique, il est indispensable de le lire.

Nous rencontrons notre héros, Athanasius Pernath, un tailleur de pierres précieuses vivant dans le ghetto de Prague. Il est amnésique à un degré suffisamment avancé pour avoir perdu tous souvenirs de son passé.

C’est à cause de la rencontre impromptue d’une femme, Angelina, que vont découler des évènements pour le moins étranges. Elle lui demande de l’aider, l’implore même. Sans tout comprendre, il va tomber dans une spirale infernale qui le rendra vulnérable et le feront sombrer dans les méandres de nombreuses hallucinations. Des personnages tous plus étranges et mystérieux les uns que les autres vont virevolter autour d’Athanasius.

Un livre lui tombe dans les mains, le livre « Ibbour ». Et le voilà embarquer dans une aventure initiatique où il va peu à peu retrouver ses souvenirs et sa personnalité.

Un roman magistral où le fantastique se mêle volontiers et en parfaite harmonie à un conte moderne. Le guetto de Prague nous est parfaitement présenté comme un lieu de mystères et de légendes empreint d’un historique incontestable.

On ne peut que se satisfaire d’une lecture si intelligente qui nous mène aussi loin que l’imaginaire sait le faire tout en restant dans un réalisme qui déroute.

Chef d’oeuvre de Meyrink, Le Golem se retrouve chez Bouquins. Cette compile est incroyable et regroupe les classiques fantastiques tels que Frankenstein, Dracula, Les Mystères du Chateau d’Udolphe et Carmilla.

A lire d’urgence évidemment!

Publicités


Catégories :COUPS DE COEUR, Fantastique, LECTURES

12 réponses

  1. Ouahouu ! Avec un billet pareil, il est dur de résister ! 🙂

  2. Je ne connais pas du tout (des fois, mon inculture me fait peur) mais un tel billet donne envie, en tout cas!

  3. Je suis effroyablement tentée 🙂

  4. Mêlant habilement le mythe populaire à un impressionnant mélange de descriptions de la vie dans le ghetto juif de Prague, d’une histoire d’amour, de fantômes, d’occultisme et des considérations philosophiques, Gustav Meyrink a ici réussi un roman de la trempe de « Frankenstein » de Mary Shelley (Mais Frankenstein étant le résultat d’un assemblage de morceaux de corps humains est un livre de science-fiction alors que le golem est lui créé par des incantations rituelles sur de l’argile est donc un livre fantastique). Un véritable cauchemar que ce Golem qui revient tous les trente trois ans hanter les ruelles du ghetto. Une entité dont nul ne peut se souvenir de l’apparence. Ainsi quand Athanasius Pernath, le héros du livre, se vit confier un livre à restaurer par le Golem, à peine la porte franchie qu’il ne pouvait se rappeler de son aspect.
    L’écriture est dense et prenante. Des poses dans l’action permettent quelques réflexions toujours bienvenues du style : « La vie entière n’est rien d’autre que des questions devenues formes qui portent en elles le germe de leur réponse… et des réponses grosses de questions. Celui qui y voit autre chose est un fou. »
    L’ensemble donne un gros bouquin touffu, foisonnant d’idées et très plaisant à lire. Une ambiance onirique très sombre plane en permanence sur ce magnifique ouvrage.

  5. Je ne connaissais pas et je n’aime pas en général le fantastique mais le thème me plait!

  6. J’ai beau savoir que c’est un classique du fantastique, j’ai du mal à être tentée. J’ai peur que ce soit trop « lourd » à lire pour moi en ce moment. Il me faut des choses où on n’a pas trop besoin de réfléchir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :