Purge

Purge de Sofi Oksanen chez Stock

En 1992, l’union soviétique s’effondre et la population estonienne fête le départ des Russes. Mais la vieille Aliide, elle, redoute les pillages et vit terrée dans sa maison, au fin fond des campagnes.
Ainsi, lorsqu’elle trouve Zara dans son jardin, une jeune femme qui semble en grande détresse, elle hésite à lui ouvrir sa porte. Ces deux femmes vont faire connaissance, et un lourd secret de famille va se révéler, en lien avec le passé de l’occupation soviétique et l’amour qu’Aliide a ressenti pour Hans, un résistant. La vieille dame va alors décider de protéger Zara jusqu’au bout, quel qu’en soit le prix.

Que dire d’un tel roman ?

Que c’est très fort, extrêmement touchant et terriblement sombre ? Et bien voilà c’est dit. Mais je ne vais pas m’arrêter là, évidemment.

Sofi Oksanen, finlandaise d’origine estonienne, nous livre une histoire de l’Histoire pour simplement broder une tragédie familiale. L’air de rien, nous rencontrons deux femmes que tout oppose. Et puis, petit à petit, leur rencontre devient suspecte. Le hasard n’existe pas!

Une seconde guerre mondiale, des espions, des résistants, un surtout (Hans), des amours déchus et par-dessus tout ça une histoire de famille envoutante, des soeurs terriblement éloignées et pourtant si proches.

Ce roman est difficile à présenter tout simplement parce qu’il est dense et trop empreint de sensibilité pure et dure. Les vies de nos deux héroïnes sont exprimées alternativement, chacune avec son caractère et sa vie de déroute. S’ajoute à ses morceaux de tragédies, des extraits de journaux d’un homme suspecté de résistance.

Entre amour et haine, trahison et folie douce, Purge est un très bon, que dis-je, excellent roman! Oksanen utilise sûrement des souvenirs de famille pour maitriser une histoire pareille. Tout est empreint de vérité et c’est cela qui fait tout l’impact de Purge. Une vérité qui dérange, à coup sûr, et une fin étonnante. A mesure que l’on avance dans cette histoire sordide et parfois glauque, il faut le dire, le rythme s’accélère et un certain suspense se met en place.

Bref, histoire, tragédie familiale, guerre, résistance, espionnage, amour passion, quête identitaire et j’en passe évidemment, Purge est LE ROMAN A LIRE dans cette rentrée littéraire!


Publicités


Catégories :L. Finlandaise, LECTURES, Rentrée littéraire 2010

36 réponses

  1. Deuxième avis fracassant! Je note, je note…(je l’ai aussi feuilleté en librairie)

  2. Il a déjà très bonne réputation ce livre! Je l’ai noté et tu confirmes qu’il faut le lire!

  3. Troisième billet très positif que je lis sur ce livre. Difficile de se faire un avis sur le contenu mais je note quand même, les blogueuses sont toujours de bon conseil 😉

  4. Un livre qui parait un des très très bons titres de la rentrée et critiques et blogs sont sur la même longueur d’ondes et envoyer un coup de projecteur sur ces pays sous domination étrangère pendant des décennies c’est bien, toute une littérature à découvrir

  5. Aifelle a aimé, toi aussi… et il semblerait que la liste promette d’être longue !

  6. Il fait partie des deux livres qui me tentent le plus pour cette rentrée (avec l’islandais Rosa Candida…) Dur de résister ! 😉

  7. J’ai été aussi impressionnée que toi par cette lecture. La construction de l’histoire est excellente, l’écriture aussi et les personnages … je pense comme toi qu’elle s’est inspirée de faits réels, en tout cas c’est très fort.

  8. Tu me rassures, parce que j’ai eu beaucoup de mal à écrire un billet après un tel livre aussi ! Terminé depuis plusieurs jours, et j’ai l’impression de ne pas avoir fini d’y penser.

  9. LE roman ? Pourquoi pas, même si le sujet est difficile.

  10. « le roman à lire » : je suis tout à fait d’accord. Pour moi, ce roman est un coup de coeur, une lecture difficile à quitter.

  11. Je vais sûrement le lire. Sélection FNAC, billets positifs, enthousiasme de Mobylivres… tout est indiqué pour dire qu’il faut réellement lire ce livre 😉

  12. J’en entends de plus en plus parler et en bien, je le note pour ne pas oublier, on verra bien si je peux me le procurer.

  13. Le roman à lire ? Bon je note sur ma liste cadeaux !

  14. Voilà un roman qui t’a touché ! Avec tous les titres de la rentrée qui me tentent, j’espère que la bibliothèque va assurer les nouveautés ! 😉

  15. Tu confirmes donc tout le bien qu’on en dit !

  16. Bonsoir, je viens enfin de le terminer. Ce n’est pas mal mais si on ne connais pas la situation politique de ce pays pendant les 50 dernières années, on est un peu perdu dans tous les revirements: les communistes, les nazis, à nouveau les communistes et enfin l’indépendance. C’est surtout un roman sur un drame passionnel: deux soeurs qui aiment le même homme. Il y en a une de trop. Et la vie de Zara, n’est pas rose non plus. On ne peut qu’espérer qu’elle va trouver une vie meilleure. Dans l’assassinat de deux « méchants », Aliide se rachète des actes monstrueux qu’elle a commis précédémment et de sa vie ratée. Les allers retours dans le temps sont parfois un peu durs à suivre. Sans parler de la 5ème partie qui donne un autre éclairage nouveau sur cette histoire à partir de rapports de la police ou des services secrets.

  17. ça tombe bien, c’est celui que j’ai prévu d’acheter… pour le moment le seul!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :