chronique d’une libraire: Vacances suite!

Les quelques séquences de la fois dernière vous ont plus, en voila de nouvelles et pas des moindres!

* Quand une petite fille de 6 ans perd ses parents dans la librairie, que fait-elle selon vous ? C’est simple, elle se trouve une bande dessinée et attend patiemment. Le problème c’est quand la bande dessinée s’intitule: Manara! Je m’approche d’elle doucement et lui dit dans l’oreille que cette Bd n’est pas pour elle, qu’elle est un peu petite. C’est là que j’ai vu sur qu’elle vignette elle se focalisait (passons…). Elle ferme plus vite que je ne l’aurais cru, devient toute rouge et court au fond de la libraire! Ca promet!!

* Vers 15h, c’est la période creuse surtout en période de vacances. Dans un quartier de bureau, autant dire que c’est le désert total. Ce jour-là, une attraction intéressante a capté mon attention. Un jeune homme très impliqué dans le texto qu’il écrivait faisait les cent pas devant moi. Au bout de quelques secondes, j’ai remarqué le parcours naturel qu’il réalisait: il tournait autour des tables. Je plaisante avec ma collègue, il ne remarque rien. Au bout d’une dizaine de tour de tables (je n’en rajoute pas!!!), je l’interrompt: « Vous avez besoin d’aide monsieur? Parce que là, vous allez nous creuser une tranchée à force!! » Ca l’a arrêté net!

*  » Bonjour, vous pouvez me conseiller des romans géniaux! » « Pas de problème, qu’est ce qui vous plait comme thèmes? » « Ba vous savez je suis en L et je dois lire pleins de classiques alors…. J’adore Lévy, je les lis tous. Heureusement que j’aime lire parce que je suis en L. Mais les classiques c’est quand même pas possible, je préfère Marc Levy! » Bon elle avait envie de parler celle-là. Ma première pensée: T’es mal barrée ma jolie!!

*  » Vous avez des livres de Lica Varga? » « Je ne connais pas du tout mais je vais regarder tout de suite »  Bizarrement, j’ai un doute sur l’identité de l’auteur mais je cherche quand même. Ne trouvant absolument rien: « Auriez vous un titre monsieur parce que je trouve rien sur cet auteur! » Qu’avais je dis là! « Comment voulez-vous que je le sache je le connais pas moi! » Bon, on est mal on est mal! En plus il est odieux! Et un de plus, super!! « Alors pourriez-vous me donner l’orthographe du nom de l’auteur… »Il me coupe la parole en gueulant pour me sortir qu’il ne connait pas l’auteur alors comment il pourrait connaitre son orthographe ou quoique ce soit d’autre! « C’est vous la vendeuse non! » Bon j’attaque de façon intelligente parce que je ne vais pas me laisser marcher dessus comme ça par un guignol pareil. Je lui tend un roman de Vargas Llosa, première intuition face à sa demande. « Ne serais-ce pas cet auteur monsieur, Vargas Llosa! Je vous présente son meilleur roman, le plus connu, merci à bientôt! » Réaction: tout géné, « ha oui merci bien mademoiselle, je crois que c’est lui, hum merci » Non mais, on va où là!

* Dernière situation, la pire ou la meilleure en fonction du point de vue. Sur le coup, j’ai failli péter un plomb, d’autant plus que j’étais seule au monde avec cette cliente. Une bêcheuse embourgeoisée se plante devant moi sans aucune politesse « Je cherche un livre avec des positions marrantes pour dessiner. »Hein, quoi, qu’est ce que c’est! Pourquoi moi! « Quel genre d’illustrations et surtout qu’elle genre de positions…? » Faut tenter après tout! « Et bien des positions marrantes quoi! » Croyant m’en débarrasser rapidement, je lui propose des BD humoristiques. Elle me regarde comme si j’étais complètement débile et lance « vous avez des livre avec des ours? » J’ai du avoir 2 secondes statiques à tenter de comprendre quel lien il y avait avec les positions et les ours…

« Vous cherchez un roman, un album ou un documentaire? »

« Une histoire pas illustrée avec des ours pour que je puisse dessiner » Je comprend plus rien mais c’est pas grave…

« Vous voulez plutôt un livre avec des images pour les reproduire, avec des ours dans des positions marrantes, c’est bien ça? J’ai tout bien compris? »

Sans me répondre sur la question elle me lance « vous avez des livres avec des chevaux? » Hein, quoi, mais pourquoi tant de haine!! Mon sentiment: méfiance!! On sait jamais! Cette fois, je lui présente le rayon et en m’éloignant doucement je lui dis: « voila, tout les livres sur les chevaux sont ici, n’hésitez pas à les ouvrir et à les feuilleter, merci » J’aurais dû être absente ce jour là.

« Très bien merci! » Deux seconde à peine, « Mais ils sont tous fermés! » « N’hésitez pas à les ouvrir! » (ces livres étaient emballer pour les protéger), j’avais vraiment envie de m’en débarrasser! Je m’approche tout de même, lui demande quels sont les livres qu’elle veut feuilleter, lui sort du rayon, les déballe, lui dispose sur le comptoir pour lui faciliter la lecture. La cerise sur le gateau arrive…

« Mais j’ai que deux mains! » Elle tenait dans ces bras des documents, comme si elle ne pouvait pas les poser pour feuilleter les livres.

Réponse de ma part: « Et bien moi aussi! » et je suis partie! Elle ne voulait tout de même pas que je lui tourne les pages non? Toute cette scène à durer au moins 10 minutes, je n’en pouvais plus!

J’adore mon boulot!

Publicités


Catégories :CHRONIQUE D'UNE LIBRAIRE

26 réponses

  1. J’adore !!!!!!!! la dernière est extra ;-))

  2. Mais au final, elle a acheté quoi la dame qui voulait des ours à dessiner en position marrante ? Est-ce qu’au moins tu as su ce qu’elle cherchait, on sait jamais, d’autres clientes pourraient avoir la même demande ! ^^

    • En fait,elle a fini par acheer un livre de photos sur les chevaux mais aucun rapport avec tout ce qu’elle m’avait baratiné. Au final, je n’ai rien compris.

  3. Au lieu de Vargas Llosa, ç’aurait pu être Fred Vargas… Libraire est un métier parfois difficile… ^_^

    • Oui ou bien Vila Matas, mais je crois bien qu’au fond, il n’en savait plus rien. Il m’a pris celui que je lui ai présenté mais je suis certaine que ce n’était pas celui qu’il cherchait!

  4. La dernière situation est carrément surréaliste !!!!

  5. parfois, te demandes-tu si les clients ont fu*mé la mo*quette avant ?

    • Je crois surtout parfois qu’ils le font exprès pour m’embêter surtout quand je suis toute seule dans le rayon. Je les aurais un jour, je les aurais!!

  6. Même si les bévues des clients sont parfois marrantes, un bon nombre d’entre eux doivent te mettre les nerfs en pelote !

    • En effet, si j’écrivais en direct sur ce blog tout ce que je pense sur le moment pour vous les faire partager, mobylivres risquerait d’être censuré…. Sur le coup tu mettrais bien un bon coup de livre sur la tête de certains clients, un Citadelle et Mazenot par exemple! 😉

  7. Trop comique le coups de la gamine 😀 et surréaliste la dernière avec ces histoires d’ours et chevaux, je ne suis pas sûre que j’aurai compris ce qu’elle voulait de moi (et je n’ai tjs pas comrpis, d’ailleurs)

    • Moi non plus je te rassures tout de suite. Cette entrevue reste encore un grand mystère pour moi. Mais quand je la raconte, elle fait bien rire alors…

  8. Que proposer comme romans géniaux à une adoratrice de Marc Levy ? !!
    Sacré challenge en effet !
    Précoce la gamine en effet !
    Et en ce qui concerne les gens impolis, je crois que je ne pourrais plus les supporter. Avec l’âge, je deviens de moins en moins tolérant envers les emmerdeurs et les grossiers personnages.

  9. Tout simplement morte de rire ! Merci pour le partage

  10. Merci pour ce nouvel épisode !
    mention spéciale à « Mais les classiques c’est quand même pas possible, je préfère Marc Levy! », j’adore ! Faisons un autodafé des classiques et installons dans les rayonnages exclusivement du Lévy, il n’y a que ça de vrai ! 😉

    Et sinon, par curiosité, c’est quel livre de Llosa que tu lui as donné ? Je n’ai lu que « comment j’ai vaincu ma peur de l’avion », mais j’avoue que son écriture m’avait plu.

    bon we !

  11. J’adore ces chroniques. Positivement. Poor girl!

  12. J’adore! Surtout le coup du moi aussi je n’ai que deux mains! ça lui apprendra! Il y en a qui sont vraiment bizarres et je te tire mon chapeau pour ta patience. Moi je ne pourrais pas. Je suis pas assez diplomate : je les enverrais bouler vite fait bien fait… et me retrouverais très vite au chômage ^^!

  13. Extra tout ça! J’ai adoré celle avec le nom bouffé de l’auteur qui était en fait Llosa lol!
    Lorsque cela m’arrive, je suis presque aux anges, rien que pour leurs clouer le bec à ces clients odieux, quand je leur tend le livre en question après avoir décoder l’étrange demande ^^

    Par contre, une chose me met en révolution de suite; lorsque que des clients prétentieux vous demandent un bouquin sur un auteur dont le nom est inprononçable, alors pour l’écrire, merci! et qu’il vous lance un regard glacial lorsque vous lui demander de l’épeler, d’ailleurs il en est bien incapable aussi mdr!
    Bref, tout ça pour dire que notre crédibilité ne tient qu’à un fils.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :