Nagasaki

Nagasaki d’Eric Faye chez Stock

Le voila le Grand Prix de l’Académie Française!

Je ne sais pas pourquoi mais c’est LE prix qui m’intrigue le plus, celui que j’ai envie de découvrir, celui qui m’interpelle. Pourquoi ? Je n’en sais strictement rien.

Toujours est-il que je l’ai lu et qu’il est passé devant mes yeux tel un TGV.

C’est l’histoire d’un fait divers paru dans un quotidien du matin à Nagasaki: un homme surprend un femme inconnue chez lui. En fait c’est tout simple: un homme, au quotidien plus que normal, s’interroge sur des déplacements suspects d’objets qui décorent sa maison. De la nourriture aussi disparait. Même en surveillant à outrance, en mesurant ces jus de fruit, il n’arrive pas à comprendre ce qui se passe.

Jusqu’au jour où…

Grâce à une webcam installée dans sa cuisine, il décide de prendre les devants et de vérifier si ces doutes sont véridiques. Une femme apparaît sur la vidéo. Elle semble vivre normalement. Sauf qu’elle vit inopinément chez notre héros.

A partir de là, tout dérape: la police, la tentative de comprehension des évènements, le doute perpétuel…

Mêlant histoire simple, style direct et sans vague, alternance entre discours philosophique et pensée profonde, Nagasaki est un bon roman original et humain. Cependant, il ne m’a pas touché plus que ça. Eric Faye écrit de façon légère et drôle, l’ambiguité est reine ici et les situations plutôt cocasses quand on y pense. Le héros d’ailleurs m’a fait sourire plus d’une fois par ces attitudes et ses questionnements insensés sur cette inconnue. Et pourtant, en refermant le livre, je passe à autre chose comme si de rien n’était.

Un bon roman donc mais sans plus.

Publicités


Catégories :LECTURES, Littérature Française

10 réponses

  1. Sans plus… je n’en ferai donc pas une priorité !

  2. comme toi, je l’avais trouvé vraiment sympa à sa lecture. Je l’ai conseillé quelques fois à sa sortie. Effectivement, je l’avais un peu oublié mais finalement, je suis contente qu’il ait eu un prix !

    • Oui c’est certain qu’il s’agit là d’un texte original qui fera parler de lui grâce à ce prix mais il passe vite dans nos mémoires.

  3. Sans plus, je le lirais en poche:)

  4. Il m’intrigue ce livre mais je le lirai à l’occasion, il n’est pas prioritaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :