J’ai tout Entendu

J’ai Tout Entendu de Dan Gearino chez Liana Levi Piccolo

… je n’ai pas prononcé un seul mot depuis le matin où je suis descendu du car à Barrington, il y a cinquante-deux ans.J’avais dix ans, et ma mère venait de se volatiliser au beau milieu de la nuit. Depuis, elle n’a plus jamais donné signe de vie, et moi je n’ai plus jamais quitté Barrington ; on ne peut même pas dire que je me sois aventuré bien loin de la gare routière. C’est là que j’ai dormi presque toute ma vie, dans le cagibi à l’arrière du bâtiment. Si je ne parle pas, c’est parce que je l’ai choisi. Tout le monde ici vous dirait que je suis sourd-muet. Rien de plus faux. En réalité, j’ai entendu tout ce qui en valait la peine dans cette ville.

C’est Sammy qui prononce ces paroles. Il nous raconte son histoire. Comment il a perdu sa route, comment sa mère l’a abandonné comme ça, l’air de rien, dans un car. Comment il a été recueilli par un chef de gare. Sa vie comme pseudo sourd-muet et tout ce qui s’ensuit. Sauf que Sammy est aussi sourd et muet que je suis manchote.

C’est donc à 10 ans dans les années 40 que tout commence. Sa jeunesse avec ses hauts et ses bas, puis très vite la vie du quartier mais avec une vision très politisée des choses. L’ascension de ces compatriotes, leurs manigances corrompues, leurs idéaux à deux balles, Sammy est proche de tout le monde grâce à ce handicap parfaitement simulé. Les gens ne font même plus attention et ne se pose jamais la question au sujet de cet étrange individu. Du coup, toute la ville est transparente pour Sammy, rien ne lui échappe et c’est tout ça qu’il va nous raconter. Ou peut être devrais-je dire, qu’il va nous expliquer. Parce que derrière cette histoire personnelle et tragique pour un jeune garçon de 10 ans, l’esprit fin et narquois de l’homme qui nous parle est omniprésente. Du coup, nous sommes directement impliqués dans une description pas très propre du Sud américain.

Dan Geardino excelle avec ce roman qui peut être lu sous différents angles. En plus d’une histoire qui se tient du début à la fin, c’est surtout une critique délicate de l’Amérique qu’il nous livre; une Amérique complètement bouffée par l’argent, le profit, l’ambition, la xénophobie et autres corruptions. Pour ne rien gâcher, J’ai Tout Entendu est pourvu d’un humour noir bien placé.

Une découverte étonnante et très interessante!

Publicités


Catégories :L. Américaine, LECTURES

6 réponses

  1. il y a souvent des découvertes intéressantes à faire chez Liana Levi, et en collection de poche, en plus ! 😉

  2. J’ai adoré ce bouquin qui allie humour, suspense et intelligence.

  3. J’aime l’humour noir et l’ironie alors je note 🙂 C’est étonnant que je ne l’ai pas noté plus tôt car la couverture m’attire !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :