Notre besoin de consolation est impossible à rassasier

Notre Besoin de Consolation est impossible à rassasier de Stig Dagerman chez Actes Sud

Voici un texte qui demande à réfléchir sur le sens de la vie et sur notre condition d’être humain.

Ecrit en 1952, ce texte, considéré par beaucoup comme un testament de Dagerman, révèle en effet le mal être non dissimulé de ce jeune homme qui pourtant fut reconnu par ces pairs pour son talent indéniable.

Ecrivain suédois emblématique de sa génération, Stig Dagerman se pose pourtant des questions sur la vie et la mort, sur son talent d’écrivain et surtout sur la solitude de l’homme qui envers et contre tout reste seul livré à ces états d’âme. Quelle est la véritable consolation possible pour renaitre d’une vie matérialiste ? Un homme peut-il vivre sans rien, hormis le fait d’être un homme libre et censé ?

Dagerman a l’esprit torturé et on comprend vraiment la nature de son désarroi lors de cette lecture particulièrement intime, sensible et extrêmement terrible. La mort, le dégoût et les questions sans réponses, voila de quoi parle Dagerman avec une amertume contagieuse.

Un texte exemplaire qu’il faudrait évidemment lire plusieurs fois pour s’imprégner des moindres détails, des moindres métaphores. Un texte qui tend vers la philosophie (mais aussi vers la déprime), qu’il faut remettre dans son contexte (sinon autant en finir tout de suite) et bien sûr, sur lequel il est nécessaire de réfléchir.

J’ai aimé lire ce texte noir et désabusé et j’ai aussi aimé sa version musicale réalisée par les Têtes Raides. En voici d’ailleurs la vidéo. Petit conseil: Lisez d’abord le texte bien au calme, et seulement ensuite écoutez le texte par les Têtes Raides. Je trouve que l’on intègre encore mieux certaines idées.

Et pour ceux qui veulent lire ce texte très fort voici le site: Notre Besoin de consolation est impossible à rassasier.

Paru le 20 août 1993 / Actes Sud / 20 euros / 9782868693341

Publicités


Catégories :COUPS DE COEUR, L. Suédoise, LECTURES

20 réponses

  1. je note le lien pour y aller !

  2. Un petit livre bien sombre, je trouve.

  3. Un très beau texte en effet, mais très noir… Je l’ai lu après « Automne allemand ».

  4. PS : si cela t’intéresse, billet sur « Automne allemand » ici : http://leblogdemargotte.unblog.fr/2010/10/07/automne-allemand-de-stieg-dagerman/ Bon we à toi

  5. Je n’avais lu que le début et je me suis dit que ce n’était vraiment pas pour moi … je suis convaincue que notre présence sur Terre n’a aucun but et cela ne m’empêche pas d’être heureuse, contrairement à l’auteur !

  6. je ne sais plus si je t’avais dit mais j’ai lu « un automne allemand’ juste après ce besoin de consolation…
    Je pense que ça va te plaire.
    C’est un texte sombre aussi, mais le sujet s’y prête, et Stieg Dagerman réussit à en faire un texte fort, pourtant, le style est plutôt journalistique. En tout cas, j’ai le souvenir d’un style plus simple, comme un témoignage.

  7. Paf ! Le dimanche commence bien puisque je viens de commander les deux !

  8. Reçu et lu hier. C’est effectivement un beau petit moment de réflexion.
    J’attends avec impatience « Automne allemand ».
    🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :