Je vous apprendrai la peur

Je vous apprendrai la peur de Nikolaj Frobenius chez Actes Sud

Frobenius plonge dans l’univers fantastico-réaliste d’Edgar Allan Poe par le prisme de sa relation avec le critique littéraire Rufus W. Griswold, qui fasciné, peut-être même secrètement amoureux de lui, va mener le double jeu pervers de l’amitié et de la démolition systématique tout au long de sa vie. Et pendant ce temps-là, Samuel, un esclave en cavale qui fut son ami et confident d’enfance, se met à concrétiser à coups de crimes les plus cruelles inventions de Poe… A travers les liens ambigus qui unissent ces trois destins, le grand retour de l’auteur du « Valet de Sade » avec une intrigue passionnante entre biographie romanesque et thriller psychologique.

Pour qui veut découvrir Poe avec un point de vue intime, ce roman fascinant est à lire absolument. Orienté comme un thriller psychologique, avec son intrigue lugubre, ses suspicions, son suspense alléchant et son entrée fracassante dans l’intimité d’un personnage énigmatique, Je vous apprendrai la peur, dérange et en même temps fascine.

Il s’agit, à n’en pas douter, aussi bien d’une biographie relativement précise et abordant une approche privée voire secrète sur la vie et les moeurs d’Edgar Allan Poe, autant que d’un thriller parfaitement mené, avec des scènes détaillées sanguinolentes et cruelles. Mais toujours avec un respect presque touchant de l’univers de Poe. Certes, il est ici le personnage principal, tous les évènements tournent autour de lui, mais bien plus que cela, il reste une énigme tant pour les autres personnages que pour le lecteur. Un réel mystère plane tout au long du texte, une atmosphère remplie de « peut-être », de « il parait » qui donne une ambiance ténébreuse et brumeuse à ce roman à plusieurs voix.

Le critique, Rufus Griswold, cet étrange être Samuel et Poe lui-même, sont tous les trois, chacun leur tour, un narrateur à part entière. Enfin presque, Poe ne parle pas à la première personne mais l’intimité est tellement bien retranscrite que l’on a vraiment l’impression que c’est lui qui nous parle.

Nous découvrons donc la vie de Poe, de sa tendre enfance à sa mort étrange. Son périple à New York, ses rencontres et surtout son désir incommensurable d’être reconnu pour son oeuvre, la difficulté de la vie de bohème aussi, sa pauvreté et la maladie qui le suit tout au long de sa vie à travers ses proches autant que lui-même. Nous sommes face à une vie saccadée, compliquée et qui ne fait pas de cadeaux. Mais peut-être est-ce cela, sûrement même, qui rend ses oeuvres si impressionnantes et flippantes. Son génie n’est plus à démontrer et Je vous apprendrai la peur montre à quel point cet homme controversé fut un génie de la littérature.

Frobenius excelle avec cette biographie certes romancée et largement investie des caractéristiques du polar. Mais il n’en reste pas moins qu’il s’agit bien d’une biographie qui nous en apprend beaucoup sur les états d’âme de l’auteur, sur son caractère absolu et original qui se retrouve largement dans son oeuvre.

Traduit du norvégien par : Vincent FOURNIER

Février 2011

300 pages

ISBN 978-2-7427-9495-9
21,50€

Publicités


Catégories :L. Norvégienne, LECTURES

11 réponses

  1. J’aime énormément les bios romancées et je me rappelle avoir passé les pires nuits de mon existence après avoir lu des nouvelles de Poe quand j’étais petite… Donc, je suis intéressée par le personnage. Je ne connaissais pas du tout… thanks!

    • Moi aussi j’aime beaucoup les bios romancées, sinon elles sont très vite indigestes. Celle-ci correspond tellement bien au mystérieux personnage de Poe que l’ambiance est parfaite. Je découvre cet auteur et franchement, je ne vais pas le lacher de si tôt !

  2. un personnage encore plus étrange qu’on ne le pense…

  3. Merci pour cette découverte ! Plus que tentée avec l’envie de (re)plonger dans les textes de Poe lus il y a trop longtemps.

  4. Je ne suis pas forcément une fan des biographies mais là, vu le sujet, je suis fortement tentée (surtout qu’en plus, elle est romancée donc ce sera plus facile à lire pour moi !)

    • Une biographie romancée est toujours un plus, parce qu’en plus d’apprendre un tas de choses sur un personnage, on a un contexte qui est bien souvent digeste.

  5. Eh bien, tu m’apprends une formidable nouvelle, Mobylivres! Je ne savais pas du tout que Frobenius avait sorti un nouvel ouvrage, m’en voilà ravi! J’avais dévoré ses deux précédents romans: « Le valet de Sade » et « Le pornographe timide », et je me suis engagé à suivre son parcours littéraire, il est certain que je vais craquer sur cette biographie romancée du talentueux Poe! Merci Mobylivres 😀 !

    • Je découvre cet auteur par ce roman biographie et je ne suis pas déçue. J’ai commandé Le Valet de Sade et j’ai hâte de le commencer ! Un très bon auteur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :