La Mort d’Ivan Illitch

La Mort d’Ivan Illitch de Léon Tolstoï

Une des trois grandes nouvelles de notre cher Tolstoï écrite en 1886.

Une nouvelle bluffante qui nous met très vite face à nos faiblesses d’êtres humains.

Un magistrat sur le tard, Ivan Illitch, se voit peu à peu détruit par une maladie incurable. Il se rend compte petit à petit, à mesure que sa maladie le ronge, que le monde change sans lui ou plutôt différemment de lui.

Ivan Illitch est présenté comme un homme petit et égoïste qui va « évoluer » grâce à sa maladie. Victime évidemment de son corps et de son esprit torturé, il le devient des autres aussi. Il connait la solitude, l’isolement, la peur et la descente progressive aux enfers. Mais il y a aussi énormément de réflexions philosophiques sur la mort justement. La souffrance et la perspective finale d’Ivan Illitch lui ouvre les yeux sur son vécu et son comportement face aux siens. Tolstoï met un peu de sa personne dans ce personnage en l’amenant progressivement vers une certaine spiritualité.

Ivan Ilitch découvre à la fin de sa vie le mensonge, l’hypocrisie omniprésente, la haine, l’affreuse solitude et la reconnaissance de l’échec humain de sa vie – tout entière tournée sur les convenances, l’égoïsme et les plaisirs faciles – et à laquelle la mort semble pourtant apporter à la fois un douloureuxrepentir et presque une rédemption.

La paix intérieure arrive finalement lorsqu’il s’aperçoit que sa vie a été remplie de mensonges et d’hypocrisie. Le bout du chemin est proche mais dans quelles conditions.

Ivan Illitch c’est l’image de la mort pour chaque être humain finalement. Tolstoï parle au nom de tous et c’est ce qui rend ce texte très puissant. Le temps de mettre les événements en place et soudain, il nous est impossible de stopper notre lecture. Voila le véritable pouvoir de Tolstoï. Il nous captive avec un thème universel, traité d’une manière des plus réalistes et froides mais avec une vérité implacable.

Publicités


Catégories :LECTURES, Littérature Russe

10 réponses

  1. Jamais lu Tosltoï. J’ai ce roman-ci, du coup je note…

    • A lire, à lire ! Pour découvrir Tolstoï en plus, je crois que c’est pas mal parce que ça fait moins peur que Guerre et Paix ou Anna Karenine.

  2. Très juste, une fois ce récit commencé, difficile voire impossible de s’arrêter!

  3. Une lecture qui m’avait quelque peu déçue il y a quelques années. Il faudrait que je le relise.

  4. Je n’ai pas encore lu Tolstoï mais j’aimerais beaucoup. Je note ce titre là, il me parait très prenant et donc idéal pour une première rencontre avec l’auteur.

  5. Une nouvelle que je veux lire depuis un bon moment. Il faut juste que je trouve le temps. J’aime beaucoup Tolstoï, en plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :