Lonesome Dove

Lonesome Dove: épisode 1 de Larry McMurtry

À Lonesome Dove, Texas, les héros sont fatigués. Augustus McCrae et Woodrow Call ont remisé leurs armes après de longues années passées à combattre les Comanches. En cette année 1880, pourtant, l’aventure va les rattraper lorsqu’ils décident de voler du bétail au Mexique et de le convoyer jusque dans le Montana pour y établir un ranch. Commence alors un périple inédit de plusieurs milliers de kilomètres à travers l’Ouest, au cours duquel le convoi affrontera de violentes tempêtes, des bandes de tueurs et d’Indiens rebelles… et laissera de nombreux hommes derrière lui.

Récompensé par un prix Pulitzer, Lonesome Dove est une fresque épique qui explore les mythes fondateurs de l’Amérique et nous fait vivre la quête désespérée de deux hommes qui, sans le savoir, tournent les pages du dernier western.

Lire Lovesome Dove c’est lire un roman d’aventure excellent.

Pour tout les fanas de westerns littéraires tout comme visuels, ce classique est pour vous. Mais n’allons pas croire qu’il s’agit là d’un western classe ou le courage et les bonnes moeurs font parties de la philosophie des cow boys.

Non, loin de là, dans Lonesome Dove, ça tourne au whiskey, aux vannes et autres boutades grasses, ça oscille entre la chambre de passe, le saloon et le ranch dans une atmosphère lourde, moite et poussiéreuse. Oubliez les beaux cow boys avec leurs lassos, tous plus braves et minutieux. Mais bienvenue dans la fainéantise et les bourdes !

Véritable classique du genre qui vaudra à Larry McMurtry le prix pulitzer en 1986, Lonesome Dove est aujourd’hui réédité en deux tomes dans la collection totem des éditions Gallmeister. Nous y rencontrons Augustus McCrae, le rustre mais bon ranger, le capitaine W.F Call, gars sérieux que rien ne déroutera. Mais aux cotés de ces deux énergumènes râleurs mais bien sympathiques, il y a le jeune Newt sorte de fils adoptif de la compagnie, Deets, le black de service qui détonne par rapport à ces collègues, Pea Eye, Dish jeune cow boy fougueux, Bol le cuisto excentrique et bien sûr le mystérieux Jake Spoon. Toute cette drôle de troupe va évidemment vivre une aventure fantastique mais périlleuse dont certain n’en reviendront pas. Leur mission est de traverser le Montana pour s’y établir mais ce n’est pas sans risque. Ils croiseront une quantité d’individus plus ou moins dangereux: Comanches, femmes de toutes sortes, Roscoe et July et même des Irlandais. Et ce sera sans compter sur la nature elle-même, si cruelle et magique à la fois !

Drôle de roman me direz-vous ? Et bien je vous l’accorde ! Plusieurs fois j’ai voulu décrocher parce qu’il y a selon moi quelques longueurs et le rythme est plutôt lent. Mais au final, en avançant dans cette lecture, on se rend compte que c’est ce qui fait tout le roman. Cette lenteur illustre à merveille le caractère des personnages, leur parcours parce qu’ils mettront longtemps, très longtemps à atteindre leur but, leurs histoires. Il y a tellement de personnages différents et tous importants, que l’on peut parfois se sentir perdu. Mais McMurtry controle tout du début à la fin et chaque détail compte. Les descriptions autant des personnages que des villes ou de la nature ne sont pas longues et interminables mais disséminées tout le long du texte. Du coup, le lecteur apprend toujours quelque chose sur l’un ou l’autre.

Le prestigieux prix Pulitzer obtenu pour Lonesome Dove en 1986 est le couronnement de son oeuvre littéraire. Traduit en huit langues, ce best-seller a été adapté à Hollywood pour la télévision. En 2006, Larry McMurtry obtient une nouvelle consécration en tant que scénariste pour Le Secret de Brokeback Mountain qui lui vaudra un oscar. En marge de ces métiers d’écrivains et de scénariste, il est également propriétaire de l’une des plus importantes librairie des Etats-Unis, à Archer city, au Texas.

Pour résumer: roman excellent, lent et parfois long mais dont on ne peut se défaire. J’ai essayé sans y arriver. Nous traversons tout un monde, celui du Texas, du Montana, un monde où les cow boys règent en maitres même les plus malhabiles. Un monde où la nature et l’histoire tiennent une place d’égale importance. Parce qu’en plus de raconter l’histoire d’un groupe d’anciens rangers sur le tard, c’est une partie de l’histoire américaine qui nous est relatée: celle des indiens, des conquêtes de territoires, de l’émergence des pouvoirs et le développement des femmes (elles tiennent un rôle extrêmement important)

Lonesome Dove épisode 1 est palpitant et le tome 2 est en cours de lecture.

Traduit de l’américain par Richard Crevier / Gallmeister / 570 pages / Février 2011 /9782351785072

Publicités


Catégories :L. Américaine, LECTURES

10 réponses

  1. Ah je comprends, tu n’en es qu’au tome 1! j’ai mis un peu de temps aussi pour bien être calée dans l’histoire, car il faut des centaines de pages avant que tout le monde ne parte (vaches, cow boys, cochons et putain…et irlandais, comme tu le dis)^_^
    Mais le tome 2 est celui de l’addiction, et attention de trouver clara, tu vas adorer!Quant à la fin… ouh c’est vraiment un beau livre!

    • Et oui, il faut effectivement des centaines de pages avant que cette compagnie ne bouge enfin. Mais au final, quel plaisir de les suivre dans leur reflexion ! Je viens de terminer le tome 2 et waou! c’est vraiment excellent ! tout ces évènements dans seulement 2 volets. Et oui seulement…

  2. Décidément, en ce moment, aucun pavé ne t’arrête !

  3. J’avais postulé pour l’intégrale des 2 tomes à Masse critique mais j’ai eu un autre titre (que je voulais énormément donc pas de déception). Alors, celui-ci est toujours noté … et vu ce que tu dis sur le rythme de l’ensemble, finalement, ça tombe bien que ce ne soit pas ce titre que j’ai eu ! J’ai besoin de lectures plus rythmées en ce moment sous peine de voir mon attention filer à toute vitesse 😉

    • Je te l’accorde le tome 1 démarre très lentement mais c’est pour mieux d’accrocher de façon durable parce que le tome 2 dépote vraiment beaucoup !

    • Dense mais très accessible et tellement détaillé sur ce monde sombre. J’ai vraiment adoré, d’autant plus avec le tome 2.

  4. bon ben… j’ai compris le message 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :