La Caverne des Idées

La Caverne des Idées de José Carlos Somoza

Lire un tel roman est déjà une épreuve, alors en parler c’est une autre histoire.

A la suite d’un crime mystérieux, la mort du jeune éphèbe Tramaque, nous rencontrons un bonhomme très spécial nommé Heraclès Pontor, Déchiffreur d’énigmes. Nous sommes dans la Grèce antique avec tout ce que ça implique: fêtes, coutumes et croyances. A cette époque, les jeunes hommes sont réputés pour leur beauté androgyne, ils font des ravages et tout le monde sait les tendances des hommes pendant cette période. C’est aussi l’époque de Platon et de sa philosophie, de l’Académie et ces multiples principes de vie.

Voila, le décor est planté.

Mais un crime ne suffirait pas à Somoza pour transformer une intrigue façon polar en roman d’une complexité rare. Les cadavres se multiplient donc, Heraclès suspecte tout le monde et son fidèle acolyte, Diagoras, professeur à l’Académie, commence sérieusement à péter les plombs.

Le lecteur quant à lui n’est pas en reste, bien au contraire. Et c’est là que toute la puissance narrative de Somoza s’exprime. Il mêle fiction et histoire sous-jacente mettant en scène un traducteur censé être celui-là même qui traduit l’histoire défilant sous nos yeux. La complexité est reine chez Somoza. Et à ce niveau c’est très pointu. Il faut suivre les deux histoires en parallèle et étrangement, elles ont un lien finement tissé. Lorsque je m’en suis rendu compte, j’ai presque applaudi pour cette belle supercherie à l’effet terrible.

Heraclès et son enquête qui part un peu dans tous les sens VS les notes du traducteur de La Caverne des Idées et son « éidésis ».

La Caverne des Idées ou comment vous chambouler l’esprit pour nous retourner d’un coup et vous faire tomber de très haut pour votre plus grand plaisir.

Qui d’Heraclès et du Traducteur va découvrir l’énigme qui se cache dans La Caverne des Idées ? Qu’est réellement la caverne des idées ? Mais surtout ce mystère est il bon à découvrir ? Rien n’est moins sûr mais voila qu’un éventuel danger tourne autour de tous les personnages, de ce traducteur qui s’immisce souvent dans l’histoire, du mystérieux auteur de ce roman qui en cache long et même de nous, pauvres lecteurs qui n’avons rien vu venir !

Roman spectaculaire, pointu, ingénieux et farfelu ; polar antique et mystique ; mais aussi roman philosophique, voila à quoi ressemble La Caverne des Idées. C’est un tout complet et dangereux que créé avec brio Somoza. Il s’impose à chaque fois comme un génie littéraire. Sa facilité à créer des intrigues si fines et si denses me fascine.

Lire La Caverne des Idées, c’est lire La République de Platon et tous les Agatha Christie en même temps, tout en regardant un Laurel et Hardy avec un fond musical du style Tom Waits. Etrange mais à lire !

Traduit de l’espagnol par Marianne Millon / Babel, Actes sud / Septembre 2003 / 352 pages /978-2-7427-4463-3

Publicités


Catégories :L. Cubaine, LECTURES

12 réponses

  1. C’était mon premier Somoza, j’en garde un excellent souvenir, très confus ceci dit 😉 Tu as raison, Somoza est un génie !

  2. Entièrement d’accord, Somoza est un génie de l’intrigue. Plus j’avançais dans le roman plus j’étais certain (à cause ou malgré l’immense plaisir de lecture) qu’il ne pourrait s’en tirer que par une pirouette décevante … Et paf, la gifle finale. Magistrale.

    C’est il faut bien le dire la marque de fabrique Somoza !

  3. Mon premier Somoza, et j’ai jubilé en le lisant ! 😀

    • Je n’ai pas jubilé par moment mais je me suis plutôt accrochée pour ne rien louper dans les indices alambiqués. Mais quel plaisir de lecture !

  4. J’ai lu deux romans de Somoza, tous deux complexes… pas une lecture de plage 😉

  5. C’était un bouquin ambitieux, j’avais bien aimé dans l’ensemble

  6. Cet auteur est dans ma LàL depuis quelques années…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :