Rentrée littéraire: BIENVENUE A OAKLAND

Bienvenue à Oakland de Eric Miles Williamson                                      Parution: 24 août 2011

Bienvenue à Oakland n’est pas du tout un roman sympa, drôle ou même agréable.

Bienvenue à Oakland est un roman dur, violent et désabusé.

Etats-Unis, de nos jours.

Dans un box de parking.

ça pue, c’est crade, il y fait trop ou trop froid et les bestioles pénètrent partout.

C’est là qu’a élu domicile T-Bird Murphy. On le soupçonne d’un crime qu’il n’a pas commis.

Alors il raconte.

Il raconte sa vie, son livre et des anecdotes de ceux qui l’entoure. En prenant une tournure de lutte de classe, son discours se fait propagande. Il dénonce l’exclusion sous toutes ses formes, homme / femme, Blanc / Noir et tellement d’autres. Il a essayé pourtant de se fondre dans le bon moule mais les préjugés ont la vie dure et l’image qu’il renvoi ne changera jamais. Renvoyé dans ces buts, il parle avec crudité et sévérité de la société et des hommes en général.

Bienvenue à Oakland est un bon roman noir, empreint d’un cri de douleur violent et humain. J’ai accroché au début pour finalement me lasser, et je ne saurais dire pourquoi.

Sans ménagement, T-Bird nous balance toute sa vulgarité et son style primaire pour nous présenter avec sa finesse à lui, le monde dans lequel il est contraint de vivre. C’est un roman dur que nous livre Eric Miles Williamson avec un monde rongé par la drogue, le sexe et cette violence permanente.

Aux amateurs du genre, Bienvenue à Oakland !

Traduit de l’anglais par Alexandre Thiltges / Fayard / Août 2011 / 411 pages / 9782213654256

Publicités


Catégories :L. Américaine, LECTURES, Rentrée Littéraire 2011, ROMANS NOIRS

12 réponses

  1. voilà un livre que je ne manquerai pas de lire! j’aime tout ce qui est noir ! 🙂

  2. Ton billet m’a donné l’envie. Mais il n’est pas en « Poche » et mon budget bouquins est au plus bas. Alors je me suis sommandé « Gris-Oakland » d’occasion. 🙂

  3. Je l’avais déjà noté je ne sais plus où mais j’hésite quand même un peu … que ce soit noir ne me gêne pas mais j’ai peur de m’ennuyer à cause du côté drogue et sexe, qui me semble avoir été vu et revu !

    • Certes, le sujet est vu et revu mais le coté « témoignage » est vraiment bien construit. Il y a quand même pas mal de sensibilité. Mais, il ne m’a pas touché plus que ça.

  4. Ca donne pas envie d’aller à Oakland, en tout cas.

  5. Voilà un avis un peu différent du mien… pas grave, c’est tout le charme de la littérature… 😉
    Et pouvoir lire les billets d’autres personnes, quel régal !
    Je mets un lien vers ton article sur mon blog.

  6. Ce roman a été une réelle déception pour ma part, je n’ai pas accroché à l’écriture de l’auteur même si celle-ci colle au thème du livre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :