Le Pire du Milieu

Le Pire du Milieu (Tonton et ses chinoiseries) de Samuel Sutra

Qu’il est bon de faire de la pub à un jeune auteur qui fait partie de la belle famille !

Je vous présente donc Samuel Sutra et son polar humoristique, Le Pire du Milieu.

A tous les adeptes de la Mafia, attention, ce polar est dangereusement comique.

Extrait d’une interview de l’auteur:

Le Pire du Milieu, ou Tonton et ses chinoiseries, est l’histoire improbable d’un vieux gangster sans scrupules, qui doit plus à la chance qu’à son talent de ne pas avoir fini sa vie en prison. Il est le « cerveau » d’une équipe de bras-cassés, tous à l’image du patron, et décide de mettre sur pied un plan qu’il qualifie de génial, sachant que tout gangster « normal » aurait balayé ce genre de projet. Et curieusement, rien ne se déroule conformément à ce plan initial.

Dès le début, nous savons que ça risque de déraper à tout moment. Et nous ne sommes pas déçus, bien au contraire. Je me suis surprise, plus d’une fois, à rire des frasques de nos héros dégingandés. ça part dans tous les sens et c’est un véritable feuilleton qui se déroule sous nos yeux de plus en plus déconfits face à tant de balourdise. Du potache oui mais du potache façon mafioso pour le plus grand plaisir des adeptes du genre. Les évènements sont tellement alambiqués qu’ils nous paraissent invraisemblables. Et pourtant …

Si un film ressemblait à Tonton et ses Chinoiseries, nous serions face à un mélange burlesque genre Mafia Blues et Les Tontons Flingueurs.

Ah ! La truande … Ses règles obscures, son code d’honneur, ses pointures, et … Tonton. Dans le Milieu, il est un modèle, une référence, la mesure étalon du grand n’importe quoi élevé au rang de science exacte. D’autant qu’il sait s’entourer, et sa fine équipe est réputée pour être à l’image du taulier. 

« Le tout est supérieur à la somme des parties », écrivait Aristote, plagiant un autre sage dont il avait oublié le nom. Dommage, c’était du grec, et on s’y est mal préparés. Tonton, Gérard, Pierre et Mamour, pris à part, ce serait presque du repos. Mais lâchez-les en troupeau dans la nature, et les gravures des invasions Barbares feront penser à un défilé de majorettes. Parce que cette fois, Tonton et son équipe ont décidé de viser haut. Le « coup du siècle », rien de moins. Et avec un plan ciselé, fignolé maison, histoire de rentrer dans la légende avec le double des clefs …

Bourré d’humour et de sentences piquantes, Le Pire du Milieu laisse présager de beaux jours pour Samuel Sutra. Seule critique à faire pour ma part, des longueurs parfois inutiles. Sinon, il s’agit d’un polar à découvrir !

L’avis précis d’un lecteur anonyme que j’invite sur ce blog. Peut-être y participera-t-il davantage à l’avenir :

  • Histoire et intrigue : intéressantes
  • Personnages : sympathiques et amusants surtout les nuls ;
  • Style : français bien parlé, trop propre même pour ce genre de polars

Par contre trop de dissertation, trop de blabla, trop de narration et pas assez de mouvements, seules les 30 dernières pages sont un peu palpitantes (7 cadavres)

Un bon moment mais sans plus et ça se lit assez vite. 

Editions Terriciaë / juillet 2011 / 182 pages / 9782916529608

Publicités


Catégories :LECTURES, POLARS / THRILLERS / FRISSONS

2 réponses

  1. 7 cadavres en 30 pages, mais c’est l’hécatombe !

  2. Excellent article. Vraiment. Merci pour cette lecture.

    Alexmotamots : souvent, les comités de lecture des maisons d’édition mettent leur grain de sel. « Un polar sans cadavre ? Vous plaisantez ? » Alors, on en met par paquets de douze, histoire que. Prochain coup, parole, je sème plus régulier, pour éviter que ça prenne en touffes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :