La Promesse de l’aube

La Promesse de l’aube de Romain Gary

C’est à la suite d’un reportage sur Gary / Ajar sur arte que je me suis laissée tenter par La Promesse de l’aube. De Romain Gary, je n’ai lu que La Vie devant soi et j’avais beaucoup aimé.

Avec ce roman, Romain Gary nous fait entrer dans son intimité et surtout dans sa relation passionnée avec sa mère. Sa mère est l’héroïne du roman et je pense l’héroïne de la vie de Gary. Elle est un tout complexe, vivant et original voire excessif qui rythme la vie du jeune garçon. Ici, il nous parle de sa jeunesse en Lituanie, en France à Nice et de ces péripéties quotidiennes en tant qu’enfant couvé par une mère excessive. Et c’est cet amour plus fort que tout qui va diriger la vie de Gary.

Son rêve absolu: que son fils devienne célèbre. Après plusieurs tentatives artistiques foutues, c’est finalement avec l’écriture que Gary va se libérer de ces démons.

Sans s’attarder sur sa vie personnelle, bien que La Promesse de l’aube soit un roman autobiographique, c’est plutôt sur le personnage magique et outrancier de sa mère que Gary met l’accent. Elle est excessive à tout point de vue mais l’amour qu’elle lui confère est sans limite. Avec ces ambitions, elle va le pousser à se dépasser et à trouver sa voie. Etouffante, certes, passionnée indiscutablement, elle aime outrageusement son fils. Romain Gary lui rend un hommage simple et beau avec ce roman touchant et sensible.

Finalement, plus qu’une biographie de l’auteur, c’est cet hymne à l’amour maternel que je retiendrai de ce roman. Sans être une immense adepte de Romain Gary, j’ai été sensible à sa vie.

Gallimard Folio / Avril 1973 / 390 pages / 9782070363735

Publicités


Catégories :LECTURES, Littérature Française

4 réponses

  1. Encore un bien beau livre sur une mère qui a couvé son fils, je crois qu’on peut le dire.

  2. J’avais tant aimé et la découverte du réel subterfuge autour des lettres m’avait fait pleurer à chaudes larmes

  3. Un roman que j’avais beaucoup aimé, également. Quelle mère !

  4. Je ne l’ai pas lu, mais je vais le lire pour le boulot. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :