Les apparences sont trompeuses

Un Notaire peu Ordinaire, Yves Ravey

Pourquoi ce livre: une excellente cliente, lectrice boulimique, m’a encensé ce texte. Je ne pouvait que lui faire confiance. Et c’est avec une curiosité extrême que j’ai ouvert ce livre…

Je le dis avec autant d’enthousiasme et de spontanéité qu’il est nécessaire: ce livre est TROP GENIAL !! Je découvre Yves Ravey grâce à ce texte. Résultat: j’ai envie de lire toute son oeuvre.

un-notaire-peu-ordinaire,M101344

Qu’en dit l’éditeur ?

Madame Rebernak ne veut pas recevoir son cousin Freddy à sa sortie de prison. Elle craint qu’il ne s’en prenne à sa fille Clémence. C’est pourquoi elle décide d’en parler à Maître Montussaint, le notaire qui lui a déjà rendu bien des services.

 Après ma lecture, verdict: 

Juste ces quelques phrases en quatrième de couverture. On se moque de qui là exactement ? Les éditions de Minuit nous mettent en appétit avec seulement trois phrases.

Trois phrases qui:

– nous plantent le décor, juste ce qu’il faut

– nous présentent les quatre personnages et les liens qui les unissent

– résument parfaitement l’intrigue

En parlant trop de ce roman, j’ai vraiment peur de gâcher le plaisir. Yves Ravey nous propose une intrigue fine et tranchée, d’une actualité à faire peur, d’une vérité et d’une précision terrible. Une femme n’accepte pas le passé criminel de son cousin. Après avoir purgé sa peine, il revient vers elle. Suspicieuse, elle le rejette et pourtant, si elle savait, rien ne se serait passé…

Il ne faut pas que vous en sachiez plus. Toute la richesse du texte tient dans une prétendue banalité des faits pour virevolter au fil de notre lecture. La tension monte doucement mais impossible de s’en détacher. Nous comprenons tard, trop tard, le titre du roman. C’est à cet instant précis que nous sommes en totale harmonie et connivence avec les personnages. Comme eux, nous ne contrôlons plus rien une fois la réalité admise.

D’une sobriété à faire peur, d’une banalité douteuse et d’une linéarité et d’une simplicité terrifiantes, Un Notaire peu Ordinaire est une bombe à retardement. Une pépite ou une claque glaciale, comme vous voulez. C’est juste un texte extrêmement bien ficelé. On pense à Pascal Garnier, on pense à Marcus Malte voir Thierry Jonquet.

J’ai adoré ne pas savoir à quoi m’attendre.

J’ai adoré cette écriture percutante, violente, froide et sincère.

J’ai adoré cette histoire tragique qui pourrait en amener tellement d’autres.

J’ai adoré les thèmes sous jacents évoqués l’air de rien comme l’inégalité des classes sociales, les liens houleux et le dialogue difficile au sein d’une famille blessée, les préjugés et la justice qui n’entend pas.

LISEZ-LE, je ne peux rien vous conseillez de mieux.

Carte d’identité: 9782707322593, Minuit, parution: 01/2013, 212 pages

Publicités


Catégories :LECTURES, Littérature Française

Tags:, , ,

8 réponses

  1. Un ami me l’a prêté ce week-end…
    Je vais donc pouvoir suivre ton conseil, d’autant plus que, comme tu t’en doutes, ta critique me fait saliver !!

    • Merci. J’espère qu’il te plaira au moins autant qu’à moi.

      • Je l’ai terminé (il faut dire qu’il se lit vite !!). J’ai bien aimé, mais je ne crois pas qu’il me laissera un souvenir impérissable.

      • Malheureusement pour ce genre de textes, ils se lisent tellement rapidement, que l’on passe très vite à autre chose. Mais quand même il m’a donné une bonne claque sur le coup.

  2. Avec un tel billet on est obligé de le lire, n’est ce pas ? 😉

  3. Critique postée… je me suis permis de mettre un lien vers ton billet.

Rétroliens

  1. Un notaire peu ordinaire de Yves Ravey | Cecile's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :