Un petit bonhomme si charmant

Les Aventures de Peddy Bottom, Stefan Themerson

Pourquoi ce livre ? Petite curiosité des éditions Allia, cette petite bouille sur la couverture m’a faite craquer.

Il s’agit d’un conte philosophique drôle et très fin, illustré à merveille par Franciszka Themerson, la femme de l’auteur.

les-aventures-de-peddy-bottom-113791-250-400

Qu’en dit l’éditeur ?

“Mais que suis-je, moi ? demanda Peddy Bottom. – Vous êtes Peddy Bottom. Vous êtes Le-monde-entier moins Le-monde-entier-sans-vous. Voilà ce que vous êtes ! dit le Dromadaire. Vous ne le saviez pas ?”
Cet étonnant récit, mi-parodique, mi-sérieux, dans lequel Peddy Bottom, toujours en quête de son identité, croisera au fil des chapitres un loup gastronome, un capitaine neurasthénique, le roi des pingouins et bien d’autres créatures encore, constitue une sorte de version oulipienne d’Alice au Pays des merveilles.

Après ma lecture, verdict:

Ce petit personnage n’est il pas adorable ? Homme, chien, poisson … Nul ne sait même pas lui-même. Et c’est bien ce qui le tracasse. Ne pas savoir qui on est ni même ce que l’on est, est particulièrement déstabilisant.  C’est pourquoi il part, il avance au grès de ses envies en quête de sa propre identité. Chemin faisant, il rencontre des personnages peut être encore plus incongrus que lui. C’est grâce à eux qu’il va se découvrir.

En voici une belle brochette: un dromadaire, professeur d’électricité rêvant de devenir professeur de poésie, un chapelier à la tête triangulaire n’admettant aucune autre forme de crâne, une harpiste tenant fermement un loup par les oreilles par crainte qu’il ne la mange…

camel

shopkeeper

harp

Ils sont encore bien nombreux et surtout bien farfelus mais ils vont être très utiles à notre serviable Peddy Bottom et réciproquement. Peddy Bottom se balade de chapitre en chapitre pour mieux se trouver et malgré lui aide de la plus simple des façons son entourage.

Merveilleux, malicieux et contemplatif, ce petit bonhomme sorti d’on ne sait où, nous fait chavirer le coeur. Son histoire est tendre mais surtout bourrée d’humour. Nous avons le sourire aux lèvres tout le long de notre lecture. Themerson joue avec les mots, les situations et invite le lecteur à poursuivre sa lecture avec beaucoup de tact et de finesse.

Difficile de parler de ce court texte qui est une rafale de bon sens, d’évidence et de subtilité. Soit on adore comme moi, et ce texte devient votre lecture de chevet ou votre remède à la déprime. Soit, on passe totalement à coté, et c’est bien dommage. Toute la portée de ce texte se joue dans l’universalité des questionnements de Peddy. Qui sommes-nous ? Sommes-nous ce que nous sommes ? Sommes-nous notre nom ? Sommes-nous ce que l’on fait ? Comment nous voit le monde ? La vision qu’à de nous le monde, les autres, est-elle si importante ? Être soi, c’est quoi au juste ?

Une belle lecture qui fait sourire dans le métro, qui nous absorbe dans un monde magique et tendre, il n’en faut pas plus.

Lisez Peddy Bottom, c’est bon pour votre santé…

Carte d’identité: 9782844850409, traduit de l’anglais par Jean -Marc Mandosio, éditions Allia, parution: Août 2000, 112 pages

Publicités


Catégories :COUPS DE COEUR, INCLASSABLES, LECTURES

Tags:,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :