Un excellent film à voir !

20448560.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxLa Cité Rose réalisé par Julien Abraham

Avec Azize Diabate Abdoulaye, Idrissa Diabaté, Ismaël Ouazzani…, comédie dramatique française, mars 2013, 1h37.

Pourquoi ce film ?

La bande-annonce était prometteuse et j’étais curieuse de voir la qualité de ce film de société français.

Synopsis:

« Mitraillette » a 12 ans. Il vit à la Cité Rose, sa cité qu’il ne quitterait pour rien au monde. Son univers, c’est sa famille : Isma, son cousin de 16 ans, qui admire Narcisse, le caïd du quartier et prend un mauvais chemin. Son grand frère, Djibril, 22 ans, étudiant à La Sorbonne et qui rêve de devenir avocat. Mitraillette, lui, aimerait juste sortir avec Océane, la plus belle fille du collège… Leurs destins sont liés, au sein d’un quartier, au cœur de ses tours où les rêves, parfois, se payent cash.

Après ma séance, verdict:

Je le dis sans avoir honte, en voyant l’affiche je me suis dis qu’il s’agissait une fois de plus d’un film sur les banlieues bourrés de clichés et une espèce d’hymne au ghetto. En voyant la bande annonce, ma curiosité a été happée et il fallait que je vois ce film.

Et maintenant, je le dis haut et fort, ce film est magique ! On en ressort frais et dispo et on a bien pouffé de leurs bêtises.

Alors oui il y a des gangs, oui il y a de la violence, oui il y a la drogue… mais si on y regarde de plus près, c’est partout pareil non ? Mais La Cité Rose c’est bien plus que ça.

Ce film n’est pas juste un documentaire sur la vie dans les banlieues telle qu’on la voit dans les journaux télévisés. Tout n’est pas sombre et dangereux (n’est-ce pas le principal cliché d’ailleurs ?) Nous oublions trop souvent qu’il y a des mômes avec la joie de vivre et des rêves plein la tête mais surtout des rêves réalisables, à portée de main. Cet optimisme ravageur, qui fait toute la force de ce film, est incarné par un gamin de douze ans, Mitraillette, qui souhaite juste sortir avec sa camarade de classe, la jolie Océane, qui fait les durs adorables avec son pote La Crète et adore sa maman. Un tel narrateur ne peut que soulever les stéréotypes et donner à voir ces petits riens qui peuvent changer la vision d’une société.

L’amour, l’amitié, les valeurs familiales, la rigolade sont à l’honneur et je crois pouvoir dire que c’est ça la richesse du film. C’est simple, humble et vrai. La réalité telle que l’on devrait la voir plus souvent. Tout n’est pas noir, et le rose est souvent le bienvenu.

Si vous avez l’occasion d’aller au cinéma, poussez la porte de La Cité Rose, c’est rafraîchissant.

Publicités


Catégories :DEVANT L'ECRAN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :