Du beau monde en perspective

vintage-binoculars-on-stack-of-open-books-jill-battagliaD’ici quelques jours, un florilège de nouvelles parutions littéraires va inonder les tables des librairies.

Premier roman, vieux de la vieille, valeurs sûres, surprises et pépites vont littéralement débarquer avec leurs gros sabots dans les magazines, dans les journaux en une ou en dernière page, dans les émissions de télévision, à la radio…bref partout et vous n’allez entendre parler que de cet évènement qui compte beaucoup pour les bibliophiles que nous sommes.

Parmi ces 607 publications, vous découvrirez:

– 404 romans français

– 203 romans étrangers

– 75 premiers romans.

– des grosses têtes

– des p’tits nouveaux qui en veulent

– des déceptions, parce qu’il y en a toujours

– des lectures plus diverses les unes que les autres

Depuis plusieurs semaines, les services de presse défilent entre mes mains et tous n’ont pas retenu mon attention.

Mais pour le moment, je vais m’attarder en quelques mots sur les romans français qui m’ont le plus transporté.

 

9782081249158_LecrivainNational_CouvBandeHDSerge Joncour avec L’Ecrivain National chez Flammarion

Serge Joncour nous livre une critique plus qu’intéressante sur le statut d’écrivain avec ses rencontres et ses dédicaces, ses relations avec les libraires et les lecteurs. L’écrivain peut être perçu comme un personnage mystique et inaccessible, c’est cette vision qu’il traite avec un naturel tout trouvé.

S’ajoute à cette trame une intrigue et un suspense maitrisés autour d’un fait divers: une disparition qui pourrait bien s’avérer être un meurtre.

Et pour couronner le tout, Serge Joncour nous invite à rencontrer Dora, une femme mystérieuse qui sera le ciment de l’histoire.

Il s’agit du premier Serge Joncour que je découvre et quelle belle découverte. L’écriture est simple et efficace, littéraire et droite.

Très beau texte et sujet qui parle évidemment aux amateurs de livres.

***

visuelJulia Deck avec Le Triangle d’Hiver chez Minuit

Vous aviez sûrement lu Viviane Elisabeth Fauville toujours chez Minuit paru en 2012 qui valu à l’auteur un succès immédiat.

Pour son second roman, elle récidive et nous livre ce triangle infernal.

Tout tourne autour de ce chiffre 3:

– un triangle amoureux brinquebalant

– trois villes: le Havre, St Nazaire, Marseille

– Trois femmes

Il s’agit d’un roman circulaire qui peut se lire sans fin. Nous pourrions presque commencer par la fin d’ailleurs et remonter chaque chapitre. La construction est particulièrement efficace et soignée. Ce roman qui met en scène, une nouvelle fois, une femme est à peu de choses près un roman noir limite sordide, extrêmement psychologique et ficelé avec tact et intelligence.

A l’image de son premier roman, Julia Deck confirme son grand talent de raconteuse d’histoire et d’immersion dans une psychologie féminine tourmentée.

Un vrai plaisir !

***

VisuelLaurent Mauvignier avec autour du Monde chez Minuit

La rentrée littéraire Minuit est minimaliste mais excellente. Avec le nouveau roman de Laurent Mauvignier c’est un voyage autour du monde de façon littéral qui s’offre à nous. Vous y rencontrerez des quantités de personnages comme Guillermo et Yuko, Salma, Denis et Dorothée par exemple qui, tous, vont vivre un bout de leur vie sous nos yeux.

C’est un voyage dans et autour du monde avec la diversité et la complexité que cela implique mais tout revient toujours à un instant clé, même insignifiant dans la vie des personnages: le tsunami du Japon. Ce lien unique entre les histoires donne une sensation de passé, de finalité absolue, de destin brisé et inévitable dans la narration. La construction elle même renforce cette idée que l’homme n’est rien et tout à la fois: il n’y a aucun chapitre, les personnages et les situations se suivent avec seulement quelques mots de transition. C’est subtil et particulier, naturel et très percutant. Comme si cette continuité dans l’histoire reliait les personnages intimement.

Laurent Mauvignier nous fait vivre un moment riche et intense émotionnellement avec Autour du monde et je l’en remercie, c’est magnifique !

***

coop-phane-octobreOscar Coop – Phane avec Octobre chez Finitude 

Ce roman magnifique fait l’objet de mon précédent article, donc je ne vais pas m’étaler plus. Sachez seulement que cet auteur est à suivre de très près parce qu’il va au bout des choses.

Son écriture est forte et poignante.

Découvrez Zéntih Hôtel, paru en 2012 et qui a reçu le prix de Flore.

Un grand auteur qui a des choses à nous dire !

***

9782246852094Claudie Hunzinger avec La Langue des Oiseaux chez Grasset

Etonnante découverte littéraire !

Je me suis laissée porter par cette femme qui décide de quitter son confort matériel, professionnel et personnel pour vivre reculée dans la forêt et se retrouver. Sa rencontre inattendue sur le web avec une jeune japonaise va bouleverser ce qu’elle était venue chercher: la langue des oiseaux.

En dehors de l’histoire, c’est vraiment l’écriture sans concession de Claudie Hunzinger qui m’a touchée. Elle est brute, vivante et rugueuse comme un café très fort et trop chaud que l’on doit absolument boire par manque de temps. C’est brutal mais savoureux la seconde suivante.

http://www.claudie-hunzinger.com/spip.php?article56

***

odeur-du-minotaure-richezMarion Richez avec L’Odeur du Minotaure chez Sabine Wespieser

Premier roman qui augure de belles écritures à venir !

L’Odeur du Minotaure c’est l’histoire d’une quête de soi sur le thème de la métamorphose, de la vie et de la mort. Sous la forme d’un conte, la poésie, la beauté des évènements, leur gravité et l’absence de détails superflus donnent à ce roman une intensité profonde.

L’écriture est saccadée, fine et littéraire. Une tension dans les mots à l’image de l’histoire peut parfois dérouter mais la fin est surprenante et nous laisse penser que nous nous sommes fait joliment balader.

Une auteur qui vaut carrément le détour et qui va très vite faire sa place parmi les grands !

***

Faites votre choix !

Publicités


Catégories :LECTURES, Littérature Française

6 réponses

  1. Merci pour ces conseils, on en n’a jamais trop en cette période d’abondance. Pour ma part, je suis plus centrée sur la littérature étrangère mais j’ai déjà lu quelques bonnes choses chez les Français !

    • La littérature étrangère est à suivre bien entendu. Et j’avoue me surprendre moi même en ayant lu plus de français cette année. Mais je trouve que c’est une bonne rentrée dans son ensemble !

  2. Oh, ce dernier roman a l’air très bien. J’aime bcp les éditions Sabine Wespieser.

  3. Pas encore d’énormes tentations dans cette rentrée… c’est juste que je suis déjà dans les sorties de Novembre ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :