Winter Sleep

winter_sleeplWINTER SLEEP réalisé par Nuri Bilge Ceylan avec Haluk Bilginer et Melisa Sözen.

Synopsis: Aydin, comédien à la retraite, tient un petit hôtel en Anatolie centrale avec sa jeune épouse Nihal, dont il s’est éloigné sentimentalement, et sa sœur Necla qui souffre encore de son récent divorce. En hiver, à mesure que la neige recouvre la steppe, l’hôtel devient leur refuge mais aussi le théâtre de leurs déchirements…

Winter Sleep ou le film que tu ne vas pas voir en seconde soirée en fin de semaine ! Avec 3h16 minutes, Winter Sleep a de quoi refroidir, et en voyant la bande annonce, nous ne sommes pas beaucoup plus réchauffés. Et pourtant, IL FAUT LE VOIR !

Ce film est émotionnellement très fort;

Les dialogues sont interminables mais terriblement profonds;

Les paysages sont splendides;

Les acteurs sont tous parfaits;

L’humour, tient une place certes légère mais il est bel et bien présent et justement dosé;

L’ampleur de ce film me laisse sans voix !

Qu’il est difficile de parler d’un film qui vous a touché à ce point sans bâcler ses propos. La presse s’est chargée de décortiquer les scènes et d’étudier ce film dans tous les sens. Je n’aurais pas la prétention de le faire (surtout moins bien). Mais je voulais, à ma façon, parler de Winter Sleep.

Ce qu’il faut savoir en sortant de la séance, un peu engourdi je vous l’accorde, c’est que nous avons une envie irrépressible de lire Tchekhov, Dostoïevski et Tolstoï. Ces grandes sagas russes qui traitent des états d’âme et de la condition des hommes à vivre entre eux avec leurs remises en question constantes.

Parce que c’est bien de cela qu’il s’agit ici. Les personnages discutent beaucoup et longtemps, plus longtemps que chez Tarantino, mais les dialogues sont d’une profondeur folle. La question du bien et du mal est souvent retournée dans tous les sens: quelle position adopter face au Mal ? Doit-on répondre à la violence par la violence ? Qu’est ce que le mépris et l’estime d’autrui ? Comment vivre accepté des autres et de soi-même sans se renfermer ni dénigrer son voisin ?

Dans cet hôtel, sorte de mini village de vacances au fin fond des steppes d’Anatolie, endormi par un hiver qui s’annonce froid et silencieux, les rares habitants se retrouvent nez à nez en face d’eux mêmes. Et c’est lorsque l’on laisse libre cours à la réflexion, le temps d’un hiver, que les déchirements voient le jour.

Winter-Sleep

o-WINTER-SLEEP-facebook

Ces personnages condamnés à vivre les uns avec les autres, par choix ou par obligation, en plus de se retrouver face à eux mêmes et à leur « destin », sont complètement encerclés par des paysages incroyables. La nature tient une part importante dans ce film: la neige, le vent mais aussi la pluie, la rochet cette boue. Comme si, la réflexion et l’intellect humain n’étaient que futilité par rapport à la force sans faille de la nature.

Notons également que cet hôtel ainsi que les habitations du village le plus proche sont des maisons troglodytes. Les hommes sont décidément prisonnier volontaire de la nature. Leurs grottes tendent à devenir leurs tombeaux.

winter-sleep-landscape

winter-sleep-palme-dor-eric

Winter Sleep a reçu la palme d’or lors de la 67e édition du Festival de Cannes. Et c’est grandement mérité. Cette immersion de trois heures, que l’on ne voit absolument pas passer, dans les steppes d’Anatolie le temps d’un hiver est réjouissante.

EN BREF: Politique, philosophie, lutte des classes, quête identitaire sur le tard, Winter Sleep est un huis-clos sans fioritures qui laisse songeur, interpelle et apaise en même temps. Intelligents et maitrisés, les dialogues nombreux et passionnants captent sans cesse notre attention et découpent le film en actes. Cette scène naturelle et torturée est à voir absolument !

 

Publicités


Catégories :COUPS DE COEUR, DEVANT L'ECRAN

2 réponses

  1. S’ils jouaient ce film en v.o. près de chez moi, j’irais le voir, c’est certain. Mais ça m’étonnerait malheureusement beaucoup…

    • C’est vrai que c’est un film d’auteur particulier que peu de salles passent. Mais franchement, quand il sort en dvd, il faut que tu le visionne !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :